Evaluation décentralisée de la modalité transfert monétaire utilisée dans le programme de cantines scolaires appuyé par le PAM au Sénégal Rapport d’évaluation Juillet 2018. Version Finale

Report
from World Food Programme
Published on 31 Jul 2018 View Original
preview
preview
preview

Résumé Exécutif Introduction, contexte et objet de l’évaluation 1. L’évaluation décentralisée de la modalité transfert monétaire (MCBT)) dans les cantines scolaires (CaS) appuyées par le PAM au Sénégal répond à une demande du Bureau Pays (BP) du PAM. Elle couvre : 1) une période allant de novembre 2014 à juin 20171 et 2) les activités d’alimentation scolaire portées par trois programmes : le Programme Pays (PP 200249) et deux Interventions Prolongées de Secours et de Redressement (IPSR 200138 et IPSR 200681) 3) 9 régions du Sénégal concernées par la MCBT dans les CaS2. L’évaluation poursuit des objectifs de responsabilité et d’apprentissage. Elle apporte des enseignements qui pourront être valorisés par le BP, lors de la mise œuvre de son plan stratégique pays dès 2019, et de la transition vers un programme de CaS porté par l’Etat. Les principaux utilisateurs de l’évaluation sont :
Le BP du PAM Sénégal, le Ministère de l’Education Nationale (MEN) et sa Division des Cantines Scolaires (DCaS).

  1. Malgré les progrès enregistrés par l’économie, la pauvreté et l’insécurité alimentaire et nutritionnelle demeurent des contraintes pesant fortement sur les ménages ruraux sénégalais3. Les efforts consentis pour l’éducation, portent leurs fruits et les indicateurs du secteur de l’éducation progressent favorablement4 .
    Encadrée par un document de politique élaboré en 2011, et pilotée par la DCas établie en 2009, l’alimentation scolaire est considérée comme un levier essentiel de la composante «Qualité et Equité » du Programme d’Amélioration de la Qualité, de l’Equité et de la Transparence du secteur de l’Education et de la Formation (PAQUETEF). Elle est également considérée comme un filet de sécurité alimentaire par la Stratégie Nationale de Protection Sociale (SNPS) et le Programme National d’Investissement Agricole (PNIA).

  2. Une MCBT, reposant sur un mécanisme de coupon de valeur (value voucher),est introduite comme nouvelle modalité d’assistance au CaS par le BP sur des écoles pilotes de Casamance (IPSR) en novembre 2014. Elle est ensuite déployée à l’ensemble des écoles assistées par le PAM dans 9 régions du Sénégal. La MCBT consiste à délivrer, chaque mois, à travers les Chargés de Cantines Scolaires (CCaS) des Inspections de l’Education et de la Formation (IEF), des bons alimentaires d’une valeur préétablie aux Directeurs qui sont secrétaires des Comités de Gestion des Ecoles (CGE). Chaque école peut échanger son bon auprès d’un détaillant, agréé par le PAM, contre des aliments choisis parmi une liste de produits éligibles. Le détaillant est ensuite remboursé de la valeur du bon auprès d’une institution financière (IF) partenaire du PAM. La MCBT doit permettre 1) d’atteindre les résultats institutionnels (performance scolaire) de la composante alimentation scolaire des IPSR et PP mais également 2) d’améliorer l’alimentation scolaire avec des produits locaux nutritifs, 3) contribuer au développement économique local et 4) faciliter le transfert des activités de restauration scolaire du PAM au gouvernement (Termes de de Référence (TdR) Annexe 25).