Rwanda

Rwanda: Le PAM fournira des vivres aux détenus en liberté provisoire

Source
Posted
Originally published
NAIROBI, 4 février (IRIN) - Le Programme alimentaire mondial (PAM) fournira une aide alimentaire d'une valeur de 735 080 dollars aux détenus rwandais remis en liberté provisoire la semaine dernière. Les 43 379 détenus en question se trouvent actuellement dans des camps de solidarité o=F9 ils suivront pendant deux mois un programme de rééducation.
Selon un communiqué émis par le PAM, David Stevenson, représentant du PAM au Rwanda, et Fatuma Ndangiza, secrétaire exécutif de la Commission pour l'unité nationale et la réconciliation au Rwanda (CUNR), ont signé l'accord d'aide alimentaire lundi dans la capitale rwandaise, Kigali.

"Cet accord avec la CUNR est une preuve supplémentaire de l'engagement du PAM pour soutenir les efforts du gouvernement en faveur de la réconciliation nationale et du processus de paix au Rwanda", a estimé M. Stevenson.

Selon le PAM, l'aide alimentaire contribuera à la promotion de l'unité et de la réconciliation. L'agence distribuera des vivres dans les 22 camps de solidarité situés dans tout le pays, sous l'administration de la CUNR.

Les anciens prisonniers seront réintégrés dans leurs communautés d'origine après avoir suivi une formation en éducation civique et une orientation pour leur réhabilitation, mais ils seront jugés plus tard dans le cadre du système judiciaire des Gacaca, lancé au Rwanda en 2002. Selon le système des Gacaca, la communauté jugera les suspects lors de séances publiques tenues au niveau des villages.

Le président Paul Kagame a émis un décret le 1 janvier accordant la mise en liberté provisoire de milliers de détenus pour décongestionner les prisons surpeuplées. Quelque 19 276 prisonniers ont été libérés le 28 janvier. Il y avait parmi eux ceux qui avaient avoué leurs crimes et ceux qui avaient déjà peut-être passé plus de temps en prison que s'ils avaient été jugés et condamnés. Un autre contingent de 21 130 prisonniers, pour la plupart les personnes de plus de 70 ans et les malades, a été libéré le 10 janvier.

Le PAM distribuera des rations alimentaires de maïs, haricots, huile végétale et sel aux anciens détenus, "y compris des rations supplémentaires de mélange de maïs-soja, d'huile végétale et de sucre pour les femmes qui allaitent". Cette assistance vient s'ajouter à l'aide déjà accordée par le PAM aux centres de solidarité, qui ont ouvert leurs portes pour la première fois en 1999.

M. Stevenson a indiqué que bien que le PAM soit toujours dans l'attente de recevoir les promesses de dons confirmées, l'agence avait contacté les pays donateurs intéressés pour soutenir ce projet d'aide alimentaire.

"Les pays donateurs ont exprimé leur volonté de soutenir les opérations visant à venir en aide aux détenus remis en liberté provisoire, et oui, je suis certain que les fonds nécessaires à cette aide alimentaire seront octroyés," a-t-il affirmé. "En attendant, le PAM puise dans les réserves alimentaires destinées à d'autres activités, afin de s'assurer que les détenus en liberté provisoire reçoivent la nourriture dont ils ont besoin, quand ils en ont besoin."

[FIN]

[Les informations contenues dans ce bulletin vous sont parvenues via IRIN, un département d'informations humanitaires des Nations Unies, mais ne reflètent pas nécessairement les vues des Nations Unies ou de ses agences. Si vous réimprimez, copiez, archivez ou renvoyez ce bulletin, merci de tenir compte de cette réserve. Toute citation ou extrait devrait inclure une référence aux sources originales. Les rapports d'IRIN sont archivés sur internet sous : http://www.irinnews.org. Toute utilisation par des sites web commerciaux nécessite l'autorisation écrite d'IRIN. ]

Copyright (c) UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs 2003