Rwanda

Réponse à la crise alimentaire : ressources dégagées des projets agricoles et non agricoles au Rwanda

Format
Other
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

1. Introduction

1.1 Le 24 juillet 2008, le Conseil d'administration, à travers sa Résolution B/BD/2008/14Rév.1 - F/BD/2008/09/Rév.1, a approuvé la Réponse à la crise alimentaire en Afrique (AFCR), qui définit un cadre d'appui accéléré aux pays membres régionaux (PMR) affectés par la hausse des prix des denrées alimentaires. Le 08 août 2008, le Conseil d'administration a également approuvé, à travers la Résolution ADF/BD/WP/2008/64/Add.2 - ADB/BD/WP/2008/113/Add.2, la liste indicative des projets non agricoles à examiner en vue de leur restructuration, dont ceux du Rwanda.

1.2 Le Gouvernement de la République du Rwanda (GOR) a accepté les mesures à court terme proposées par la Banque pour faire face à la crise alimentaire actuelle qui affecte ses pays membres régionaux. Par la suite, il a soumis à la Banque une demande visant la restructuration d'un projet (1) non agricole, le "Programme d'Alimentation en Eau Potable et Assainissement en Milieu Rural" au Rwanda pour libérer une enveloppe globale de 3,442 millions d'UC destinées à l'achat d'intrants agricoles en vue de stimuler la production alimentaire dans le pays. Le projet concerné par cette restructuration et le montant qui devrait être libéré au titre de la Réponse africaine à la crise figurant à l'annexe 1.

2. Contexte du projet

2.1 Description sommaire. Le projet retenu dans le cadre de l'exercice de restructuration est le "Programme D'Alimentation en Eau Potable et Assainissement en Milieu Rural". Un aperçu de ces projets figure à l'annexe 2.

2.2 État de la mise en oeuvre des projets. Les projets concernés ont été minutieusement évalués, l'objectif étant de s'assurer que la réaffectation de ces ressources n'affecte pas la réalisation de leurs objectifs initiaux. À cette fin, ce projet, qui affiche un solde non décaissé, dont on n'aura pas besoin d'ici les dates de clôture desdits projets, a été retenu dans le cadre de l'initiative face à la crise alimentaire.

2.3 Dispositions relatives à la mise en oeuvre

2.3.1 Les ressources dégagées des projets seront gérées par le Ministère de l'Agriculture et des ressources animales en tant qu'organe d'exécution. Le Ministère soumettra ensuite un programme de travail à la Banque pour justifier l'utilisation des ressources

2.3.2 Le Ministère de l'Agriculture et des ressources animales aura en charge l'achat et la distribution d'engrais et les services de vulgarisation présents sur le terrain superviseront la production alimentaire sur place. Le Ministère mettra en place un Comité chargé des engrais qui assurera la supervision du processus de passation de marchés, des paiements et de la distribution. Quant à la distribution des engrais, elle se fera à travers le réseau de distribution des services de vulgarisation.