Rwanda + 1 more

Les rwandais rentrent volontairement au pays

Source
Posted
Originally published
Fait à Kigali, le 14 juin 2005 - Depuis la fin du mois d'avril 2005, il y a eu des mouvements de population du Rwanda vers le Burundi. Ces mouvements faisaient suite aux rumeurs qui circulaient dans la Province de Butare et à la collecte d'information dans les tribunaux des Gacaca. Leur nombre variait entre 4.000 et 8.000 personnes selon différentes sources d'information.

Plusieurs réunions de sensibilisation ont eu lieu dans les différents camps au Burundi pendant le mois de mai 2005.

Le 10 juin 2005, une délégation burundaise composée des Ministres de l'Intérieur, de la Sécurité et des Réfugiés s'est rendue dans la Province de Butare en compagnie de leurs homologues rwandais. Le Représentant du HCR à Kigali faisait également partie de la délégation. Ils ont pu se rendre à l'évidence qu'il n'y avait aucun danger pouvant inciter les rwandais à se réfugier à l'étranger.

Le 11 juin 2005, les deux délégations se sont à nouveau réunies à Kayanza, au Burundi. Ils ont constaté que les rwandais installés dans les camps au Burundi et les burundais installés dans les camps au Rwanda étaient partis pour des raisons non politiques. Ils seraient donc considérés comme des immigrés illégaux et non comme des réfugiés politiques.

Le 12 juin 2005, les deux délégations ont décidé de rendre visite aux Rwandais du camp de Songore accompagnés de ressortissants des différents districts de la Province de Butare, y compris les personnes dont on disait qu'elles avaient été massacrées. Des véhicules étaient prévus pour les rwandais qui décideraient alors de rentrer après avoir entendu différents témoignages.

Pendant les allocutions, plusieurs personnes ont spontanément manifesté leur désir de rentrer. Il a fallu alors louer plusieurs véhicules vu le nombre croissant de volontaires au rapatriement. Il ne s'agit donc pas d'une opération de reconduite forcée.

Le Représentant du HCR à Bujumbura qui était présent avec son équipe n'a pas souhaité collaborer en mettant à la disposition de la délégation rwandaise des véhicules supplémentaires. Le personnel de Médecins Sans Frontières était également présent.

L'administration de la Province de Butare accueille les rapatriés, assure la logistique et le transport vers leur district d'origine. Jusqu'à présent aucun problème n'a été signalé.

Lundi le 13 juin 2005, 4.787 personnes avaient été rapatriées. Cette opération devrait s'achever le 14 ou le 15 juin 2005.

Des images vidéo sont disponibles et témoignent de l'enthousiasme des rwandais lors du retour au pays.

Marie Christine NYATANYI, Secrétaire d'Etat chargée du Développement Communautaire et des Affaires Sociales au Ministère de l'Administration Locale, de la Bonne Gouvernance, du Développement Communautaire et des Affaires Sociales.