Alfred Musema nie avoir joue un rôle dans le génocide

Report
from Fondation Hirondelle
Published on 27 May 1999
TPIR /MUSEMA
Arusha, 27 mai 99 (FH) - L'ancien directeur de l'usine a the de Gisovu (prefecture Kibuye, ouest du Rwanda), Alfred Musema, a nie avoir joue un role dans le genocide anti-tutsi, lors de son temoignage jeudi devant le Tribunal international pour le Rwanda (TPIR).

"Je n'ai pas participe au genocide. Je n'y ai pas collabore", a indique l'accuse, expliquant qu'il a consacre le gros de son temps aux activites relatives a la relance de la production du the entre avril et juin 1994.

"Je n'ai pas d'autres actions a me glorifier d'avoir fait, malheureusement pour le Rwanda et pour l'humanite entière, il y a eu ce genocide que je deplore et condamne" a poursuivi l'ancien directeur de l'usine a the de Gisovu.

Alfred Musema est poursuivi pour des massacres de Tutsis dans la region montagneuse de Bisesero en prefecture de Kibuye, ou des milliers de personnes persecutees s'etaient refugiees entre avril et juin 1994. Il repond egalement de crimes sexuels.

Defense d'alibi

Alfred Musema developpe une defense d'alibi. L'accusation conteste cet alibi, arguant qu'il est invente.

"J'ai produit des elements d'alibi, fournis après un travail enorme de la defense", a repondu l'accuse, jeudi, a la representante ougandaise Jane Anywar Adong qui, pour la deuxième journee consecutive, contestait cet alibi.

Mercredi, lors du contre-interrogatoire, Jane Anywar Adong, avait dit a l'accuse : "La preuve que vous presentez ici est la meme que celle que nous avons utilisee. Mais nous ne l'avons pas manipulee comme vous".

L'avocat anglais d'Alfred Musema et son co-conseil hollandais, le professeur Michail Vladmiroff, se sont rendus au Rwanda en mars dernier et ont rapporte des documents attestant les deplacements de l'accuse pendant les trois mois qu'ont dure le genocide anti-tutsi et les massacres d'opposants. L'accuse se serait trouve en dehors de la region de Bisesero au moment ou les crimes allegues se commettaient, selon ces documents.

Le parquet avait auparavant releve des contradictions de l'accuse au cours de ses interrogatoires en 1995 par le juge d'instruction militaire suisse, Claude Nicati, et lors de sa deposition devant la Cour. Alfred Musema a affirme que le major Nicati ne lui avait pas donne l'occasion de s'expliquer longuement.

Arrete en Suisse en fevrier 1995, Alfred Musema a ete par la suite transfere au TPIR.

Le procès d'Alfred Musema se poursuit vendredi matin, avec l'audition de son epouse, Marie Claire Kayuku.

AT/PHD/FH (MU=A70527A )

Fondation Hirondelle
3, Rue Traversière
1018 Lausanne, Switzerland
Tel +41 21 647 28 05, Fax +41 21 647 44 69
E-mail : info@hirondelle.org

Agence Hirondelle
P.O. Box 6191 Arusha, Tanzania
Tel (+255) 811 51 09 77 (Julia Crawford) or 811 51 08 94
Salle de presse: tel/fax: +1 212 963 2850 extension 5236 and 5218
E-mail : hirondelle@cybernet.co.tz

Les éléments sonores du service Hirondelle-audio sont disponibles en français, anglais, swahili et kinyarwanda.

Visitez notre site Internet (avec les nouvelles d'Arusha): www.hirondelle.org

Redistribution non-commerciale autorisée à condition de citer la source et de ne pas modifier le contenu.