Russia

Maria Minna annonce une aide de 1,5 million de dollars pour les Tchétchènes déplacés

Source
Posted
Originally published
Ottawa - Maria Minna, ministre canadienne de la coopération internationale, a annoncé aujourd'hui une contribution additionnelle de 1,5 million de dollars pour aider les personnes déplacées ou qui ont fui à la suite du violent conflit qui sévit en Tchétchénie. Cette contribution annoncée aujourd'hui porte à 1,75 million de dollars l'aide totale consacrée à cette région par le Canada depuis octobre 1999.

« Des milliers d'enfants, de femmes et d'hommes ont terriblement souffert de la violence, a déclaré la ministre Minna. L'arrivée de l'hiver rendra encore plus difficiles les conditions de vie de ces gens qui ont fuit la Tchétchénie. Nous devons veiller à ce qu'ils aient des abris chauffés, des vêtements et suffisamment de nourriture pour traverser un hiver qui s'annonce pénible. »

La contribution promise aujourd'hui par l'Agence canadienne de développement international (ACDI) sera acheminée par l'entremise du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) et par les Nations Unies. L'ACDI versera 1 million de dollars pour répondre à l'appel des Nations Unies d'aider les personnes déplacées et les familles qui les ont accueillies. L'ACDI enverra aussi une contribution de 500 000 $ au CICR, pour des provisions, de l'aide médicale, des programmes d'hivérisation, et l'amélioration d'installations sanitaires et de canalisations d'eau.

étant donné le caractère incertain et imprévisible des événements dans cette région, cette contribution sera offerte en deux tranches.

La situation humanitaire s'est rapidement détériorée dans le nord du Caucase depuis le début du conflit, en août dernier. Il y a maintenant plus de 250 000 personnes qui ont quitté la Tchétchénie et qui sont déplacées à l'intérieur de la région -- 80 % d'entre elles sont des femmes et des enfants. En outre, il semble que 100 000 autres personnes soient déplacées au sein même de la Tchétchénie. Ce pays comptait une population d'environ 500 000 personnes avant que ce dernier conflit ne fasse rage.

La majorité des personnes déplacées a été confiée à des familles d'accueil dans la région voisine d'Ingushetia, et une minorité a été logée dans des camps et des wagons de chemin de fer. Ingushetia est une région pauvre d'environ 315 000 habitants. L'arrivée de ces personnes déplacées exerce une pression considérable sur les services locaux de santé et de bien-être social, ainsi que sur les familles d'accueil.

Le financement de cette aide humanitaire d'urgence est couvert par le budget fédéral de février 1999 et s'inscrit donc dans le cadre financier en place.