oPt

Situation dans les Territoires palestiniens

Source
Posted
Originally published
Réponses du porte-parole adjoint aux questions du point de presse
(Paris, le 05 mars 2003) - L'ONG UNCR a l'intention d'envoyer un 'navire-hôpital français pour la PALESTINE' , appuyez-vous financièrement ce projet ?

Nous avons été informés de ce projet mais n'avons pas prévu de le soutenir. En ce qui concerne le domaine de l'aide médicale aux Palestiniens, je vous rappelle que nous soutenons l'opération réalisée par l'ONG 'Médecins du Monde' dans la région de Naplouse, lancée en janvier dernier et qui continue jusqu'en juin prochain.

Réponses du porte-parole aux questions du point de presse

(Paris, le 04 mars 2003) - Concernant la situation au Proche-Orient, la France a-t-elle un nouveau commentaire sur les tués palestiniens et participe-t-elle à l'envoi de navires humanitaires pour aider les Palestiniens ? Est-ce la France qui a offert le bateau ou les Nations unies ?

Sur le premier point, je n'ai pas de commentaire supplémentaire particulier aujourd'hui.

Concernant la deuxième question, je dois vérifier ce qu'il en est à propos de ce bateau.

Réponses du porte-parole aux questions du point de presse

(Paris, le 03 mars 2003) - Avez-vous une réaction a la dernière incursion israélienne en territoire palestinien hier et aux incessantes pertes de vies humaines qui résultent de ces opérations militaires par l'armée israélienne ?

Nous avons appris avec consternation le lourd bilan d'une opération militaire israélienne perpétrée la nuit dernière dans la bande de Gaza.

Huit Palestiniens, dont un enfant et une femme enceinte, ont trouvé la mort lors de cette incursion qui a fait également 35 blessés. Nous adressons nos condoléances aux familles des victimes.

Nous continuons d'être très préoccupés par la violence qui accompagne les opérations militaires israéliennes dans des zones densément peuplées des Territoires palestiniens depuis plusieurs semaines.

La France renouvelle ses appels à Israël, comme à toutes les parties, à faire preuve de retenue et à ne pas alimenter la violence.