oPt

Médecins du Monde lance un nouveau projet visant à réduire l’impact des violences des colons sur la santé mentale des habitants de Naplouse.

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Écouter

Face à l’augmentation des attaques de colons israéliens dans des villages palestiniens et à l’intensification des activités militaires dans le gouvernorat de Naplouse, Médecins du Monde (MdM) a démarré, en mai 2013, un projet de soutien psycho-social aux communautés palestiniennes les plus affectées par ces violences. L’objectif de MdM est de limiter les conséquences qu’ont ces violences sur la santé mentale des Palestiniens. En collaboration étroite avec des organisations de défense des droits humains, MdM cherche également à prévenir de futures attaques en dénonçant les agissements des colons et des forces de sécurité et en exigeant que les auteurs de violences soient jugés et condamnés.

Dans le gouvernorat de Naplouse, le nombre de Palestiniens blessés ou tués suite à des attaques de colons a été quatre fois plus élevé au premier trimestre 2013 qu’à la même période en 2012, selon le Bureau de coordination des affaires humanitaires (OCHA). Les interventions régulières des forces de sécurité israéliennes, les abus verbaux et physiques constants, les traitements inhumains et dégradants alimentent également un climat de peur et d’intimidation.

De janvier 2012 à mai 2013, MdM a conduit la phase pilote de son projet dans neuf villages des gouvernorats de Naplouse et de Salfit et a constaté l’impact hautement négatif qu’une telle violence pouvait avoir sur la santé mentale des Palestiniens. ‘Nous avons rencontré des personnes souffrant de dépression, d’anxiété, de stress symptomatique ou du syndrome de stress post-traumatique. Ces troubles mentaux sont aggravés par la récurrence des événements violents, l’impunité des responsables, le sentiment d’injustice ressenti par les Palestiniens et leur anticipation de futurs abus’constate Malake El Turk, coordinatrice terrain pour MdM à Naplouse.

En conséquence, MdM a décidé de s’engager pour un an dans un projet ciblant dix-huit villages des gouvernorats de Naplouse et de Salfit. Dès qu’un incident violent se produit dans un de ces villages, les psychologues et travailleurs sociaux de MdM sont déployés pour évaluer la situation, en coordination avec les conseils de village. Si cela est nécessaire, les équipes de MdM organisent des séances de débriefing rassemblant dix à trente membres de la communauté. Des groupes d’enfants, d’adolescents, de mères et de pères peuvent ainsi trouver un espace pour exprimer leurs ressentis et émotions et recevoir des conseils pour les gérer.

L’évaluation initiale ou les séances de débriefing permettent aussi aux équipes de MdM d’identifier les personnes souffrant de troubles mentaux sévères et de les référer vers des services psychiatriques. Une travailleuse sociale de MdM se souvient d’un cas : ‘Des colons étaient entrés dans la maison d’une famille et avaient commencé à frapper le père et la mère. Deux enfants dormaient quand l’attaque s’est produite et ont été réveillés en sursaut. La première chose qu’ils ont vu, ce sont des colons attaquant leurs parents. Un des enfants en est resté si choqué qu’il souffrait d’amnésie. Nous l’avons référé pour qu’il bénéficie de soins psychiatriques spécialisés.’

L’intervention de MdM va encore plus loin. MdM oriente vers d’autres organisations les personnes ayant besoin d’une assistance juridique ou d’un soutien pour la reprise de leurs activités économiques, afin d’encourager une réponse humanitaire globale. Les enfants étant particulièrement sensibles au stress lié à des situations de conflit, MdM organisera des activités psycho-sociales et récréatives dans les écoles primaires, en partenariat avec le Ministère de l’Education et de l’Education Supérieure et la Direction de l’Education pour Naplouse-Sud.

Les membres de notre équipe à Naplouse seront disponibles sur demande pour des entretiens.

Contacts média :

Malake El Turk, Coordinatrice terrain Naplouse / Mobile : +972 (0) 598928424 / Bureau: + 972 (0) 9 2335103 / fieldco.nablus.palestine@medecinsdumonde.net

Cécile Génot, Coordinatrice communication Moyen-Orient / Mobile : +961 70 27 93 27 / Bureau : + 961 (0)1 289 882 / coord.com.me@medecinsdumonde.net

www.mdm-me.org

www.medecinsdumonde.org

Avec une présence dans le Nord de la Cisjordanie depuis 1999 et dans la bande de Gaza depuis 2002, l’objectif de MdM en Palestine est de minimiser l’impact du conflit quotidien sur la santé physique et mentale de la population palestinienne et de témoigner des violations de leur droit à la santé.

Le projet de protection et de réponse psychosociale d’urgence de MdM est financé par le Consulat Français – Centre de Crises et MdM. Il est mis en place dans les villages du Sud de Naplouse (Bureen, Madama, Assira Alqibliya, ‘Urif, Ainabous, Awarta), du Sud-Est de Naplouse (Qusra, Majdal Bani Fadel, Duma, Qabalan, Jureesh, Yutma, Assawya, Alluban Asharqeyah, Jaloud, Qaryout) et dans des villages au Nord du gouvernorat de Salfit (Kefil Hares, Marda)