Nigeria + 5 more

Région de l'Afrique de l'ouest et du centre - Aperçu humanitaire hebdomadaire (1-7 septembre 2015)

Format
Infographic
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

CAMEROUN
30 MORTS DANS DES ATTAQUES-SUICIDE
Le 3 septembre, deux attentats suicide ont tué au moins 30 personnes et blessé plus d'une centaine dans le nord du Cameroun. Les attaques récurrentes des militants présumés de Boko Haram ont restreint la réponse humanitaire.

REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE (RCA)
INQUIÉTUDE AUTOUR DE LA FERMETURE D’UN CAMP DE PERSONNES DÉPLACÉES
Le 28 août, le gouvernement centrafricain a annoncé sa décision de fermer le site de M'Poko à côté de l'aéroport international de Bangui pour les personnes déplacées internes (PDI) à compter du 15 septembre, où quelques 146 familles résident encore, afin de permettre la construction d'un mur autour de l'aéroport. La communauté humanitaire a exprimé sa préoccupation et a appelé toutes les parties prenantes concernées à privilégier le dialogue afin de parvenir à une solution réalisable.

MALI
NOUVEAU CAS CONFIRMÉ DE POLIOMYÉLITE
Le 7 septembre, l'OMS a annoncé qu'un cas de poliovirus de type 2 (qui se propage après avoir été excrété par des gens qui ont été vaccinés contre la polio par voie orale) a été confirmé à Bamako. Le pays est en état d'alerte après que les autorités ont détecté un cas de paralysie le 20 juillet. Le patient est un enfant de nationalité guinéenne âgé de 19 mois dont la paralysie eu lieu sept jours avant d'arriver à Bamako pour des soins de santé. Le dernier cas de polio virus sauvage au Mali remonte à juin 2011 dans la région de Tombouctou.

UNE MILICE CÈDE LE CONTRÔLE D’ANEFIS
Le 6 septembre, le groupe de milice GATIA (Groupe autodéfense Touareg Imghad et alliés) a cédé le contrôle de la ville d'Anefis, au nord du Mali, aux forces gouvernementales. Les affrontements dans la ville au cours du mois passé ont forcé des centaines de civils à fuir à proximité de Kidal. Le PAM a pré-positionné 76,7 tonnes de nourriture à Kidal, dont une partie sera utilisée pour aider environ 2 000 personnes dans Anefis.

NIGERIA
PLUS DE 2,1 MILLIONS DE PERSONNES DÉPLACÉES DANS LE NORD
Plus de 2,1 millions de personnes soit 300 000 ménages sont maintenant déplacées dans le nord du Nigeria, selon la Matrice de suivi des déplacements de l'OIM (DTM). L'augmentation du nombre de personnes déplacées, depuis le 1,3 million enregistré dans le rapport DTM de juin, peut être attribuée à l'intensification des attaques menées par les insurgés ainsi que l’amélioration de l'accès à des zones auparavant inaccessibles de l'État de Borno, où il y a actuellement plus de 1,6 million de PDI.

30 TUES DANS DES ATTAQUES
Le 4 septembre, 30 personnes ont été tuées et plusieurs autres blessées lorsqu'une personne a déclenché un engin explosif improvisé (EEI) dans le marché du village Linkmara dans la zone de gouvernement local Gwoza, dans l'Etat de Borno.

LES INONDATIONS AFFECTENT PLUS DE 300 000 PERSONNES
Environ 302 200 personnes ont été touchées par les inondations dans 10 zones de gouvernement local de l'Etat de l’Adamawa, depuis le 30 août. Les inondations ont été provoquées par un déversement en raison de dommages à un barrage dans l'État de Gombe. De récentes fortes pluies ont également aggravé la situation. L'Agence nationale de gestion des situations d'urgence (NEMA) a tenu une réunion pour planifier la réponse et l'UNICEF et le CICR ont procédé à des évaluations préliminaires.

MVE REGIONAL

2 CAS EN GUINEE ET EN SIERRA LEONE, LE LIBERIA DECLARE EXEMPT DE L’EPIDEMIE
Le 1er septembre, un cas confirmé a été signalé dans la sous-préfecture de Ratoma à Conakry, en Guinée. Le 5 septembre un cas a été confirmé en Sierra Leone dans le district de Kambia. Le 3 septembre, le ministère de la Santé et l'OMS ont déclaré le Libéria exempt l’épidémie pour la deuxième fois cette année. Le Libéria a débuté une période de surveillance intensive de 90 jours. Une équipe médicale ayant conduit des vaccinations expérimentales en Guinée a commencé la vaccination en Sierra Leone. L'essai de la phase III (qui teste l'efficacité d'un vaccin) du vaccin VSV-EBOV est effectuée en utilisant une stratégie dite "vaccination en anneau" qui implique la vaccination de tous les contacts et les contacts de contacts

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.