Communiqué de presse de la 436ème Réunion du Conseil de Paix et de Sécurité sur Boko Haram

Report
from African Union
Published on 25 May 2014 View Original

Le Conseil de paix et de sécurité de l'Union africaine (UA), en sa 436ème réunion tenue le 23 mai 2014, a adopté la décision qui suit sur les activités terroristes de Jama'atu Ahlus-Sunna Lidda'Awati Wal Jihad, communément connu sous le nom de Boko Haram:

Le Conseil,

  1. Prend note de la communication faite par la Commission, ainsi que de la déclaration faite par le représentant de la République fédérale du Nigéria;

  2. Rappelle ses communiqués antérieurs sur le terrorisme et l'extrémisme violent en Afrique, y compris les communiqués adoptés lors de sa 249ème réunion tenue le 22 novembre 2010 [PSC/PR/COMM.(CCXLVIX)], sa 303ème réunion tenue le 8 décembre 2011 [PSC/PR/COMM.2(CCCIII)], et sa 341ème réunion tenue le 13 novembre 2013 [PSC/PR/ COMM.1(CCCXLI)];

  3. Condamne fermement les attaques terroristes odieuses, y compris contre des écoles, universités, marchés et lieux de culte, perpétrées par Boko Haram au cours des dernières années, tuant des centaines de personnes, blessant nombre d'autres et causant d'importants déplacements de populations aussi bien dans les zones affectées au Nigeria que vers les pays voisins. Le Conseil condamne également fermement l'enlèvement lâche par Boko Haram, le 14 avril 2014, de plus de 200 jeunes filles d'une école dans la ville de Chibok, dans l'État de Borno, et dont le sort reste inconnu à ce jour;

  4. Exprime sa solidarité indéfectible avec le peuple et le Gouvernement du Nigéria, ainsi que son plein appui aux efforts déployés par les autorités nigérianes pour faire face à la situation. Le Conseil exprime également sa solidarité avec les familles angoissées des écolières enlevées et exige leur libération immédiate et inconditionnelle;