Aide humanitaire: plus de 152 millions d'euros pour la région africaine du Sahel

Bruxelles, le 11 juin 2019

Alors que les pays du Sahel continuent de souffrir de conflits armés, du changement climatique et d'une crise alimentaire et nutritionnelle, l'UE fournit 152,05 millions € pour porter secours aux personnes dans le besoin dans la région. Si l'on y ajoute les fonds de l'année dernière, l'aide humanitaire au Sahel financée par l'UE s'élève à plus de 423 millions €, ce qui fait de l'Union européenne un des principaux donateurs dans la région.

Pour M. Christos Stylianides, commissaire chargé de l'aide humanitaire et de la gestion des crises, «l'UE continue de jouer un rôle vital au Sahel en aidant les populations les plus vulnérables, dans une des régions les plus pauvres et les plus fragiles du monde, où les besoins humanitaires croissent de manière inquiétante. Grâce à cette nouvelle enveloppe, nous fournirons une aide alimentaire, des soins de santé d'urgence, de l'eau potable, des abris, une protection et des cours pour les enfants. Pour garantir que cette aide sauve des vies, il est essentiel que les travailleurs humanitaires disposent d'un accès total aux populations pour accomplir leur travail.»

Les fonds de l'UE mis à disposition dans le cadre de cette enveloppe d'aide permettront de fournir une aide humanitaire dans les sept pays suivants: Burkina Faso (15,7 millions €), Cameroun (17,8 millions €), Tchad (27,2 millions €), Mali (23,55 millions €), Mauritanie (11,15 millions €), Niger (23,15 millions €) et Nigeria (28 millions €). Une enveloppe de 5 millions € supplémentaires est allouée à un projet régional luttant contre la malnutrition au Burkina Faso, au Mali, en Mauritanie et au Niger.

En quoi consiste l'aide de l'UE?

Sécurité alimentaire: l'insuffisance des précipitations, la rareté de la végétation et le prix élevé des denrées alimentaires persistent dans certaines zones du Sahel. L'aide humanitaire de l'UE continue d'être orientée vers la fourniture d'une aide alimentaire, de soins de santé et d'eau aux ménages vulnérables, en particulier au cours des mois les plus critiques de l'année, entre deux récoltes, lorsque les réserves alimentaires sont presque épuisées.

Soins de santé: dans une région où presque 3 millions d'enfants de moins de cinq ans risquent de souffrir de malnutrition aiguë sévère, une autre priorité de l'aide humanitaire de l'UE est la prévention et la correction de cette situation qui met leur vie en danger. Les fonds de l'UE contribuent également à sensibiliser à l'importance d'un diagnostic précoce, à soutenir le système de santé et à fournir des aliments thérapeutiques et des médicaments essentiels pour les enfants souffrant de malnutrition.

Préparation: le soutien fourni par l'UE renforce également la préparation et la rapidité de réaction des communautés dans les zones à risque, en particulier face aux crises alimentaires, aux déplacements de population, aux catastrophes naturelles et aux épidémies. En liant l'aide humanitaire et le soutien au développement, l'UE contribue également à des mesures visant à renforcer la résilience à long terme des communautés.

Contexte

La région du Sahel se caractérise par une vulnérabilité et une pauvreté extrêmes. Les conflits armés régionaux et intercommunautaires qui s'y déroulent entraînent des déplacements massifs de population. La violence ne permet pas d'accéder aux champs ou d'aller au marché. Elle perturbe également le fonctionnement des services sociaux de base et l'accès à ceux-ci. Parallèlement, une succession de sécheresses a émoussé la capacité des communautés à se relever des pénuries alimentaires. Dans la région, 4,4 millions de personnes ont été déplacées de force et l'on estime que 10,45 millions de personnes ont besoin d'une aide alimentaire d'urgence en 2019.

Pour plus d'informations

Factsheet - Sahel