Nigeria + 6 more

Afrique de l'Ouest Mise à jour sur la sécurité alimentaire, mars 2015

Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Augmentation subite de l’insécurité alimentaire dans les zones autour du Lac Tchad

Messages clés

  • La situation alimentaire se dégrade autour du Lac Tchad suite à de fréquentes escarmouches entre Boko Haram et les forces multinationales qui perturbent les sources typiques des revenus et de nourriture pour des ménages. En l'absence de l'aide humanitaire, 3,5 à 4 millions de personnes au nord-est du Nigeria, dans la région de Diffa au Niger, à l'ouest du Tchad et au nord du Cameroun feront face à une insécurité alimentaire aigue de type Crise (IPC Phase 3) et même urgence (IPC Phase 4) d’ici à Septembre 2015. Dans ces zones, l’insécurité alimentaire sera en perpétuelle dégradation avec une augmentation de malnutrition aiguë au cours des six prochains mois pour les ménages les plus touchés.

  • L’insécurité alimentaire de type Crise (IPC Phase 3) sévit aussi actuellement dans les zones de mauvaises productions de l’ouest du Sahel, (Mauritanie), en Sierra Leone fortement affecté par l’épidémie d’Ebola, et en Centrafrique où l’insécurité civile continue à perturber le fonctionnement des marchés et les moyens d’existence des ménages pauvres. Elle pourra y persister jusqu’en juin.

  • Ailleurs l’insécurité alimentaire est Minimale (IPC Phase 1) ou de type Stress (IPC Phase 2). Elle pourra se maintenir ainsi jusqu’en juin à cause des productions moyennes à supérieures enregistrées en 2014, les récoltes de contre saison en cours et un bon fonctionnement des marchés avec des prix évoluant en dessous ou proche des moyennes quinquennales sur la plupart des marchés. Cependant, l’insécurité alimentaire de type Stress (IPC Phase 2) pourra localement évoluer vers le niveau Crise (IPC Phase 3) au Sénégal et au Tchad si l’assistance alimentaire n’est pas maintenue.