Nigeria + 3 more

Afrique de l'Ouest Alerte sur la sécurité alimentaire, 27 mars 2015

Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

Le conflit limite la disponibilité et l’accès alimentaire des régions riveraines du lac Tchad

Résumé

Le conflit avec Boko Haram, qui s’est propagé du Nigeria aux pays voisins, continue à limiter la disponibilité et l’accès alimentaire des ménages au Nigeria, au Niger, au Tchad et au Cameroun. Le conflit empêche les ménages de poursuivre leurs moyens d’existence habituels. Des déplacements de population de plus en plus nombreux continuent à exercer une pression sur les communautés d’accueil. L’évaluation des marchés menée conjointement en février 2015 par le CILSS, les services techniques étatiques, FEWS NET, la FAO et le PAM, confirme que les activités des marchés continuent à être perturbées dans les régions voisines du lac Tchad. Sans assistance humanitaire, 3,5 à 4 millions d’habitants et de personnes déplacées dans le Nord-est du Nigeria, la région de Diffa au Niger, l’Ouest du Tchad et le Nord du Cameroun auront des difficultés pour accéder à des denrées alimentaires adéquates au moins jusqu’en septembre 2015. Des situations de Crise (Phase 3 de l’IPC) et d’Urgence (Phase 4 de l’IPC), avec des niveaux accrus de malnutrition aiguë, sont prévus au cours des six prochains mois pour les ménages les plus affectés.