Nigeria + 3 more

Afrique de l’Ouest et du Centre: Aperçu humanitaire hebdomadaire (29 août – 4 septembre 2017)

Format
Infographic
Source
Posted
Originally published

Attachments

RÉPUBLIQUE CENTRAFRICAINE
DES COMBATS DÉPLACENT 600 FAMILLES VERS BRIA

Environ 600 ménages ont trouvé refuge dans la ville de Bria, à l’est du pays, suite à des affrontements entre groupes armés qui ont éclaté dans la préfecture de la Haute-Kotto entre le 20 et le 25 août. Les personnes déplacées seraient hébergées dans une église et dans des familles d'accueil et leur enregistrement est en cours.

FORTE AUGMENTATION DU NOMBRE DE DÉPLACÉS À KONGBO

Le nombre de personnes qui ont trouvé refuge autour de la base de la MINUSCA à Kongbo, dans la préfecture de la Basse-Kotto, dans le sud-est, est passé de 1 500 à environ 6 800 en raison de la persistance des combats entre groupes armés et de l'arrivée de centaines de personnes qui se cachaient dans la brousse. La communauté humanitaire mobilise une assistance d'urgence. Une distribution de nourriture aura lieu dans les prochains jours et une évaluation des besoins en EHA dans le secteur est envisagée.

NIGERIA
250 000 PERSONNES AFFECTÉES PAR LES INONDATIONS

Le 4 septembre, de fortes pluies ont conduit à des inondations, des augmentations de débit des cours d’eaux et des débordements de rivière dans l'État de Benue, au centre-est du Nigeria. Près de 250 000 personnes auraient été touchées dans 21 régions administratives locales. Des centaines de maisons ont été détruites et des champs endommagés. Le gouvernement de l'État et l'Agence nationale de gestion des situations d'urgence (NEMA) mettent en place deux camps à Makurdi pour les personnes qui ont perdu leur maison. La Croix-Rouge nigériane fournit une réponse immédiate en matière d’articles alimentaires et non-alimentaires. La NEMA a demandé l'assistance technique de la communauté internationale. L'UNICEF a procédé à une évaluation rapide et commence à améliorer l'accès à l'eau potable dans les deux camps. Ces inondations sont considérées comme les pires connues depuis 2012.

NIGERIA
ATTAQUE D’UN CAMP DE DÉPLACÉS À BANKI

Le 1er septembre, un groupe armé vraisemblablement lié à Boko Haram a attaqué un camp de personnes déplacées à Banki, dans l’État de Borno, dans la région du nord-est. Onze personnes auraient été tuées et trois autres blessées. Cette dernière attaque est la cinquième en deux mois ciblant délibérément un site de déplacés. Les acteurs humanitaires sont préoccupés par l'augmentation de tels incidents et demandent le respect des installations civiles et une sécurité accrue dans et autour des camps de déplacements. Avec 34 attentats suicides signalés depuis janvier, entraînant la mort de plus de 170 personnes, l‘État de Borno enregistre maintenant le plus grand nombre d'attaques au cours de cette période qu’il ait connu depuis 2013.

RD CONGO
PROPAGATION DE L'ÉPIDÉMIE DE CHOLÉRA DANS LE HAUT-LOMAMI

Au cours de la semaine dernière, la province du Haut-Lomami, dans le sud du pays, a signalé 87 cas de choléra, avec 8 décès. Neuf des 16 zones sanitaires du HautLomami ont maintenant signalé un ou plusieurs cas, avec un tiers des cas enregistré dans la région de Mulongo, dans la partie orientale de la province. La fréquence hebdomadaire de découverte de cas de choléra suggère un risque de propagation rapide dans les zones précédemment non affectées, et la saison des pluies pourrait exacerber la situation. L'UNICEF et l'OMS ont fourni des kits et du matériel pour soigner un total de 575 cas.

MAURITANIE
DE FORTES PLUIES TOUCHENT DES MILLIERS DE PERSONNES

De fortes pluies et des orages se sont abattus le 4 septembre dans les régions de Brakana et Assaba, dans le sud du pays. Le bilan initial fait état de 18 décès et des milliers de personnes sinistrées. D'autres évaluations sont en cours et l'équipe pays des Nations Unies a commencé à planifier la réponse avec le gouvernement.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.