Afrique de l’Ouest et du Centre: Aperçu humanitaire hebdomadaire (26 juin – 2 juillet 2018)

Infographic
from UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
Published on 02 Jul 2018

RÉPUBLIQUE CENTRAFRICAINE
BAISSE CONSIDÉRABLE DES DÉPLACÉS À PAOUA
Le nombre de personnes déplacées dans la ville de Poua, au nord-ouest du pays, a considérablement diminué, passant de plus de 65 000 en janvier 2018 à 9 330, suite aux opérations de sécurité menées par la force de maintien de la paix de l'ONU. Les attaques violentes par des éléments armés qui ont éclaté à la fin de 2017 ont déraciné des milliers de civils de leurs villages autour de Paoua et forcé plus de 18 000 à chercher refuge au Tchad voisin. Les organisations d'aide à Paoua ajustent certaines de leurs activités pour aider ceux qui retournent chez eux.

TCHAD
INSÉCURITÉ ALIMENTAIRE ET MALNUTRITION ÉLEVÉES DANS LA CEINTURE DU SAHEL
Environ 62% des ménages de la ceinture sahélienne du pays souffrent d'insécurité alimentaire et les taux de malnutrition aiguë sévère dépassent le seuil d'urgence de 2%, selon la dernière évaluation de la sécurité alimentaire réalisée en mai. Parmi les ménages affectés, 7,5% sont sévèrement touchés par l'insécurité alimentaire. L'évaluation a également révélé que 15 autres départements sont touchés comparé à octobre 2017. La détérioration de la situation alimentaire et nutritionnelle est due à la vulnérabilité économique et à la faible diversité alimentaire des ménages. Le gouvernement et ses partenaires ont appelé à une aide alimentaire inconditionnelle jusqu’aux nouvelles récoltes en septembre. Les programmes nutritionnels doivent également être améliorés.

MALI
VOLS CONTRE DES ONG À TOMBOUCTOU
Les 25 et 26 juin, des assaillants armés ont volé des véhicules appartenant à deux ONG internationales dans la région de Tombouctou. Aucun blessé n'a été signalé dans ces deux incidents distincts. Les organisations d'aide sont de plus en plus ciblés par des assaillants armés dans le nord du Mali. Le 18 juin, six ONG internationales ont été contraintes de suspendre leurs opérations dans la région de Ménaka en raison de la montée de la violence contre les travailleurs humanitaires et leurs locaux.

NIGERIA
24 NOUVEAUX CAS DE CHOLERA SIGNALÉS DANS L’ADAMAWA
Les autorités de l’État de l'Adamawa au nord-est ont signalé 24 cas de choléra le 24 juin. Depuis que l'épidémie a été déclarée dans l'État en mai, 1 388 cas et 25 décès ont été signalés dans les quatre localités touchées. Les organismes d'aide et les autorités ont intensifié les interventions, notamment la chloration de l'eau, la création de centres de traitement / d'urgence, de messages de promotion de l'hygiène et la recherche active de cas dans les communautés à risque pour assurer une détection et un traitement précoces.

SAHEL
L’INSÉCURITÉ ALIMENTAIRE POURRAIT S'AGGRAVER AU COURS DES PROCHAINS MOIS
Près de 6,5 millions de personnes, contre 5 millions actuellement, risquent d’être confrontées à une insécurité alimentaire sévère dans les mois à venir à mesure que la période de soudure de juin-août progresse, a rapporté le PAM le 28 juin. Les faibles précipitations de 2017 ont provoqué de graves pénuries d'eau, d'aliments et de pâturages au Burkina Faso, au Mali, en Mauritanie, au Niger, au Sénégal et au Tchad. Les taux de malnutrition aiguë sévère dans les six pays ont augmenté de 50% depuis l'année dernière. Les organisations intensifient les opérations d’aide aux personnes touchées. À ce jour, environ un tiers des 1,3 milliard de dollars nécessaires pour l'aide d'urgence ont été reçus.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs:

To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.