Niger

UNICEF Niger - Rapport Annuel 2017

Format
Other
Source
Posted
Originally published

Attachments

MESSAGE DE LA REPRESENTANTE

Chers Collègues et Partenaires,

2017 a été une année éprouvante pour les enfants au Niger. Les situations d'urgence humanitaire qui persistent, la croissance démographique rapide, le changement climatique et les inégalités sociales pérennes sont de perpétuelles menaces pour leur survie, leur développement et leur bien-être.

Malgré tout, le gouvernement du Niger a réalisé de nombreux progrès dans la création d'un environnement favorable aux droits de l'enfant et dans l'offre de services sociaux de base. Le plan quinquennal de Développement Economique et Social du gouvernement a été finalisé en 2017 avec l'appui technique des partenaires de développement. Les principaux problèmes affectant les enfants ont été abordés dans le nouveau plan de développement, notamment dans le champ de l'éducation des filles, de la santé des enfants et de l'autonomisation des femmes.

Nous, l'UNICEF, avons maintenu notre engagement à sauver la vie des enfants, à protéger leurs droits et à les aider à réaliser leur plein potentiel. En 2017, nos efforts ont conduit à des avancées majeures au bénéfice des enfants et nous sommes heureux de les partager dans ce rapport. Pour n'en citer que quelques-unes, l'UNICEF et ses partenaires au développement ont pu :

  • Plaider activement en faveur du droit des enfants à l'éducation, ce qui a conduit à la signature par le gouvernement des « Dix engagements pour la promotion de l'éducation des filles » et d'un décret présidentiel portant à 16 ans l'âge de la scolarité obligatoire des jeunes filles;

  • Inciter le gouvernement à signer un protocole avec les Nations Unies (NU) pour la libération systématique des enfants privés de liberté pour association présumée avec les groupes armés;

  • Favoriser un environnement propice à la lutte contre la malnutrition, en soutenant l'élaboration d'un plan d'action multisectoriel sur la nutrition;

  • Offrir à plus de 2,6 millions d'enfants de moins de 5 ans, soit 91% de la cible, un traitement préventif du paludisme, combiné au dépistage de la malnutrition aiguë sévère. Plus de 316 000 enfants ont été pris en charge pour une malnutrition aiguë sévère au niveau national, dépassant l'objectif initial de 309 000 enfants;

  • Mobiliser un total cumulé de 444 villages parmi les 794 villages pour qu'ils déclarent publiquement la fin des pratiques culturelles nocives à l'égard des femmes et enfants, y compris le mariage des enfants.

En 2018, l'UNICEF continuera de travailler en étroite collaboration avec le Gouvernement, les agences des NU, les ONG, la société civile, le secteur privé, les communautés et les familles pour placer les enfants au coeur de l'aide humanitaire et des efforts de développement.

Nous avons la conviction que chaque enfant au Niger mérite de s'épanouir, d'apprendre et de grandir en sécurité et en paix, et nous devons tous nous unir pour y arriver.

Avec mes sincères remerciements,

Félicité Tchibindat Représentante de l'UNICEF au Niger