Niger + 2 more

Rapport mensuel de monitoring de protection - Tahoua - Tillabéri | Mars 2021

Format
Situation Report
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

I. Environement sécuritaire et protection dans la bande des trois frontières

Dans la région de Tahoua, le contexte sécuritaire et de protection du mois de mars 2021 a été marqué par une recrudescence des incursions des Groupes Armes Non Etatique (GANE) suivies de violations des droits humains dans les communes rurales de Takanamatt et Tebaram. Une attaque très meurtrière a été enregistrée dans les localités d’Intazayene, Woursanat, Bakoret et hameaux rattachés (département de Tillia) le dimanche 21 mars 2021 avec au bilan 137 personnes ayant perdu la vie.Cette aggravation de l’insécurité a motivé la création des groupes d’autodéfense par certaines communautés. Aussi, il est noté de plus en plus une présence remarquable des adolescents dans les rangs des GANE, surtout dans la commune de Takanamatt. Cette situation constitue une violation de la résolution 1612 du Conseil de Sécurité des Nations Unies qui interdit le recrutement ou l’utilisation des enfants par les groupes armés étatiques ou non étatiques.

Le contexte sécuritaire et de protection a été très instable et préoccupant dans la région de Tillabéri. Dans le département de Banibangou, il a été caractérisé par l’attaque meurtrière du 15 mars 2021 sur l’axe Banibangou-Sine Goder et l’axe Banibangou Darey Daye au cours de laquelle 65 personnes ont perdu la vie. Par ailleurs, plusieurs animaux ont été volés et des greniers de réserves de vivres ont été brûlés par les GANE le même jour. Dans les départements d’Abala et Ouallam (surtout dans la commune de Tondikiwindi), des incursions des GANE ont été signalées dans certaines localités. Elles ont été suivies de violations des droits surtout le droit à la vie et à l’intégrité physique (assassinats/ meurtres), ainsi que le droit à la propriété : incendie des greniers de réserves, les vols d’animaux et les prélèvements forcés de la zakat.