Niger + 2 more

Rapport mensuel de monitoring de protection, Région de Diffa (Communes de Diffa, Chétimari, N’guigmi, Gueskerou, Maine-Soroa, Toumour, Kabléwa, Foulatary) Mai 2021

Format
Situation Report
Sources
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

I. APERCU DE L’ENVIRONNEMENT SECURITAIRE ET DE PROTECTION

La précarité de la situation sécuritaire de la région de Diffa impacte considérablement sur l’environnement de protection, renforçant la psychose généralisée au sein de la population déjà meurtrie par plusieurs années de crise.

Après une relative accalmie ayant marqué la première décade du mois de mai, les éléments des GANE ont repris leur activisme, perpétrant des incursions aussi meurtrières les unes que les autres et plongeant les civils dans la désolation totale. C’est ainsi que le 09 mai 2021, dans la localité de Djoone, commune de Chétimari, un agriculteur a été tué par les éléments d’un GANE alors qu’il était dans son champs.

Le lendemain, toujours au Sud de Chétimari, trois (03) éleveurs ont été tués au cours d’une incursion conduite par des éléments d’un GANE dans leur campement, provoquant leur déplacement vers Zarwaram.

Dans la nuit du 10 au 11 mai 2021, à Garin Wanzam, dans la commune de Gueskerou, des éléments d’un GANE ont extorqué une importante quantité de biens et numéraires après avoir tiré plusieurs coups de feu en l’air.

Avec une situation économique des moins reluisantes, les personnes déplacés internes continuent d’être inquiétées dans la recherche de leur pitance quotidienne. En témoigne l’arrestation, le 16 mai 2021, par les membres des forces de défense et de sécurité (FDS), de 9 IDPs de Kindjandi qui partaient à la pêche.Ils n’ont été libérés que le lendemain.

L’on ne saurait occulter la circulation des armes légères de petit calibre (ALPC) qui continue dans la ville de Diffa. L’assassinat, dans la nuit du 24 au 25 mai d’un déplacé interne de 20 ans au Nord Faisceau, par un groupe de cinq (05) personnes en est l’illustration.

Plusieurs rassemblements des éléments des GANE ont aussi été rapportés, notamment non loin de la ville de Diffa, au pont de Doutsi, situé à environ 02 Km de la ville, et le long de la rivière Komadougou Yobé. C’est dans un tel contexte qu’une incursion d’envergure des éléments d’un GANE a eu lieu dans l’après- midi du Vendredi 28 mai 2021. Cette incursion, conduite en pleine ville, a visé la position militaire de la Centrale de la Nigérienne d’Electricité (Nigélec) située à l’entrée de la ville de Diffa. Le bilan fait état de 4 membres des forces de défense et de sécurité (FDS) et 4 civils tués, 15 blessés et 3 personnes enlevées.

Au soir du Lundi, 31 mai 2021, une autre incursion a été repoussée à l’entrée Est de la ville de Diffa.

En plus de la détérioration continue de la situation sécuritaire, qui ne laisse aucun répit aux civils, qui se trouvent parfois coincés entre les GANE et les objectifs militaires, les incendies ont sinistré plusieurs ménages de la région de Diffa. 28 cas ont été rapportés.
Au regard de ce qui précède, 104 incidents ayant affecté 273 personnes ont été rapportés en Mai 2021 alors que 2,822 personnes ont été identifiées en mouvement par les équipes en charge du monitoring de protection.