Rapport d’Évaluation Multisectorielle N°004/Janvier/2019/RRM/IRC - Site de Kindjandi Région de Diffa Commune de Gueskerou

Date d’évaluation : du 30 au 31 Janvier 2019

Date de l’alerte : 10 Janvier 2019

Zone d’évaluation : Le site de déplacés de Kindjandi - région de Diffa, commune de Gueskerou

Localisation : Kindjandi se situe à 65 km de la ville de Diffa sur l’axe Diffa- Nguigmi. Il est accessible en toute période à travers la route bitumée N1.

Coordonnées GPS : Longitude : 13.7379 Latitude : 12.9310

Mouvement de population :

Les personnes évaluées sont des réfugiés et des retournés venus du Nigeria. Ce sont au total 139 ménages de 574 personnes essentiellement des femmes et des enfants. Ces ménages sont majoritairement d’ethnie Haussa et on y retrouve quelques ménages Peulhs et Kanouri. Ces personnes sont originaires de Bagua, de Cross et Koukawa, localités situées dans l’Etat de Borno au sud à quelque 220 km de la ville de Maiduguri au Nigéria. Le jeudi 27 Décembre 2018, des éléments des groupes armés non étatiques ont fait incursion dans la zone de Bagua. Cette incursion a contraint l’armée à se replier et laisser les zones qu’elle occupait. La population ayant constatée cette situation a paniqué et commença à quitter la zone pour des endroits plus sécurisés. C’est dans ce sens que ces personnes ont fui leurs villages d’origines dès le vendredi 28 décembre 2018 à pieds pour se rendre à Mongono après deux jours de marche. De Mongono, avec l’aide de l’armée et des personnes bonnes volontés, elles ont emprunté des camions pour se rendre à Maiduguri (distance de 130 km environ). Après 4 jours à Maiduguri, elles ont quitté pour venir à Damassak, puis à Gagamari au Niger. Une fois sur le territoire nigérien, ces personnes se sont dispersées vers des localités et sites différents, chaque groupe en fonction des affinités avec les anciens refugiés qui sont toujours au Niger. Certaines se sont installées dans la ville de Diffa, d’autres à Garin Wanzam et à Nguigmi et une partie objet de la présente évaluation a rejoint le site de Kindjandi. La plupart d’entre eux étaient déjà venus au Niger en 2015 et d’autres sont venus pour la première fois. A Kindjandi, ces personnes se sont installées majoritairement dans des familles d’accueil dont la plupart dans le quartier du secteur 1 et 3.