Niger

Projet de mobilisation des eaux pour le renforcement de la sécurité alimentaire dans les régions de Maradi, Tahoua et Zinder au Niger

Format
Other
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

DESCRIPTION ET JUSTIFICATION DE PROJET

Le Projet de Mobilisation des Eaux pour le Renforcement de la Sécurité Alimentaire dans les régions de Maradi, Tahoua et Zinder (PMERSA-MZT) est financé par l’État du Niger, le Fonds Africain de Développement et le Global Agriculture and Food Security Program (GAFSP). Il vise à lever les défis majeurs qui entravent le développement durable de l’agriculture au Niger, tels que la pauvreté rurale, l’insécurité alimentaire et l’exode saisonnier massif des forces productives agricoles, notamment en saison sèche.

Le projet vise comme objectif global, un essor socio-économique durable et contribue à assurer la sécurité alimentaire, tout en préservant l’environnement, et le développement humain des populations cibles. Les objectifs spécifiques visés sont:

  • mobiliser et accroître la disponibilité des eaux par la construction de mini-barrages, seuils d’épandage et le surcreusement de mares;

  • promouvoir l’exploitation rationnelle, efficace et efficiente des eaux mobilisées par l’aménagement de périmètres maraichers à l’aval des barrages et la mise en valeur de zones de décrue;

  • préserver les ressources naturelles par la réalisation des travaux de CES/DRS;

  • protéger les productions contre les vents et les animaux par la plantation de brises vent et des haies vives autour des sites de aménagés;

  • renforcer les infrastructures de production par la réalisation de pistes de désenclavement, de puisards maraichers, réseaux et motopompe et la construction de magasins de stockage des intrants agricoles;

  • renforcer les capacités des différents intervenants dans la production ;

  • Promouvoir le développement économique et social de la femme par la création des activités génératrices de revenus et la formation/vulgarisation.

Il s’articule autour de trois composantes que sont:

Composante infrastructures pour la collecte et la mobilisation des eaux ;

Composante renforcement de la production agricole ;

Composante gestion du projet.