Point sur les interventions RRM dans le cadre de l’ouverture du corridor humanitaire dans la région de Tillaberi (juillet 2018)

Contexte

L’intensification des opérations militaires contre les groupes armés non étatiques vers le début du mois de juillet 2018 et l’exacerbation des conflits intercommunautaires au nord Mali avec des représailles jusqu’au Niger, ont induit d’importants mouvements de populations rendant une partie importante de la population de la zone très vulnérable.

Selon un point fait suite aux différentes évaluations MSA/ERP et les monitorings protection conduits dans cette zone, elles sont au total et au 20 juillet, 21 382 personnes déplacées internes (PDIs) qui ont été recensés parmi lesquels, beaucoup étaient en besoin d’assistance multiforme.

Malheureusement, pour la zone Tillabéry/Tahoua, la communauté humanitaire fait face à des difficultés d’accès limitant ses interventions dans certaines zones de conflit.

Face à cette situation, la communauté humanitaire au Niger à travers sa cellule de coordination civilo-militaire, a demandé et obtenu du gouvernement du Niger, l’ouverture d’un corridor pour permettre entre autres, le développement des activités d’évaluation multisectorielle, de ciblage et de distribution des biens et produits alimentaires et non alimentaires au profit des populations de la zone du département d’Ayorou.

Déroulement des Opérations

Les opérations rentrant dans le cadre du premier corridor humanitaire dans la zone de Tillabéry, se sont déroulées en deux étapes :

  1. Du 5 au 7 juillet 2018 : ciblage et évaluations (MSA et WASH) par les acteurs RRM dans les localités de Inates, Tangouchmane et Ayorou ;

  2. Du 19 au 28 juillet 2018 : Assistance effective devant concerner environ 795 ménages vulnérables (dont 229 à Tangoushman et 476 à Inatès) pour des distributions couplées vivres – Non vivres, dépistage des enfants (128 à Tangoushman et 317 à Inates), distributions des kits d’entretien et sensibilisation (Wash et PUR) ;

  3. Du 28 au 31 juillet : présence militaire pour rassurer la population bénéficiaire (pillage, rançonnement, etc.)

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs:
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.