Niger

OMS Niger: Bulletin Spécial: Célébration de la 11ème Edition de la Semaine Africaine de la Vaccination (SAV) sous le haut parrainage de la Première Dame du Niger

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published

Attachments

Niamey, NIGER -23 novembre 2021. Le ministère de la Santé Publique, de la Population et des Affaires Sociales (MSP/P/AS) en collaboration avec l’Organisation mondiale de la Santé au Niger et grâce au soutien financier de Gavi, l’Alliance du vaccin, a célébré la Semaine africaine de la vaccination sous le haut parrainage de la première dame, Hadiza Bazoum au centre de santé intégré Koira Kano nord du district sanitaire Niamey 1. Le thème retenu pour l’édition de cette année est « Les vaccins nous rapprochent ».

Etaient présents les partenaires du programme élargi de la vaccination (OMS, UNICEF, GAVI, Rotary), la société civile, les partenaires techniques et financiers, les membres du gouvernement et du corps diplomatiques et les communautés rurales et urbaines.

Le pays compte rattraper au cours de cette semaine au moins 25 % des 15,095 enfants zéro doses et des 23,783 enfants insuffisamment vaccinés repartis dans les 8 régions du pays et dynamiser la vaccination contre la COVID-19 dont la quatrième campagne commencera le 30 novembre.

De nombreux progrès ont été accomplis dans le domaine de la vaccination dont le plus récent est la certification de l’éradication de la poliomyélite sauvage dans la Région africaine de l’OMS en 2020. Au cours des 30 dernières années, le nombre de décès d’enfants a diminué de plus de 50 %, en grande partie grâce aux vaccins. Malgré les efforts accomplis « neuf millions d’enfants de la Région africaine de l’OMS échappent chaque année aux vaccins capables de leur sauver la vie, et seulement 19/47 pays de la région africaine ont atteint la cible d’une couverture d’au moins 90% pour la 3ième dose de vaccin antidiphtérique-antitétanique-anticoquelucheux.

Cette couverture pour la Région africaine de l’OMS a stagné entre 70 % et 75 % ces 10 dernières années » a déclaré la coordonnatrice du Système des Nations Unies, Mme Louise AUBIN. Elle a également saisi l’occasion pour souligner l’importance de l’implication des communautés « Il est nécessaire d’impliquer les communautés afin d’accroître la demande de vaccins, en s’attachant tout particulièrement à atteindre les groupes les plus pauvres et les plus marginalisés utilisant les stratégies les plus appropriées».

La Coordonnatrice du système des nations unies a exhorté les gouvernements, les parlementaires ainsi que la société civile, à maintenir la vaccination au premier rang de leurs priorités politiques. Enfin, elle a terminé en souhaitant « que tous les enfants, toutes les personnes non vaccinées puissent saisir l’opportunité de cette semaine pour se rendre dans les difféle Ministre de la Santé publique, de la Population et des Affaires sociales, Dr Illiassou Idi Mainassara

Editor :

Communications consultant

Aminata KONE OMS/Niger, WHO/Niger

Tel. +227 96 80 05 13

Email: koneam@who.int