Niger

Niger Rapport de situation, 17 mai 2021

Format
Situation Report
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

FAITS SAILLANTS

  • Ce déplacement massif a été déclenché par les attaques récurrentes contre les civils.

  • Plus de 100 civils ont été tués depuis le début du mois de mai dans les villages de Intoussane (Banibangou) et dans l’Anzourou.

  • Au 14 mai 2021, les autorités estimaient le nombre de personnes déplacées internes dans la région à 102 179 personnes (14 512 ménages).

  • Les autorités et les acteurs humanitaires prévoient de se rencontrer le lundi 17 mai 2021 pour élaborer un plan de réponse d’urgence à cette crise soudaine.

CONTEXTE

Selon les acteurs de la protection, et les acteurs étatiques, plus de 11 000 personnes (1624 ménages) venant des villages de Zibane-Koira Zéno, Zibane Koira-Tégui, Kofouno et de Gadabo, situés dans la commune d’Anzourou (région de Tillabéri) ont entre le 14 et le 15 mai 2021 trouvé refuge dans la ville de Tillabéry, la localité de Namari Gougou (canton de Sarkoira) et la commune rurale de Sarkoira. D’autres ménages se dirigent vers Niamey, la capitale, mais leur nombre n’est pas encore connu.

Ce déplacement massif a été déclenché par les attaques récurrentes contre les civils, notamment les assassinats, les violences basées sur le genre, les viols, les extorsions de biens et les vols de bétail, perpétrés par les éléments présumés de groupes armés non étatiques (GANE), opérant le long de la frontière avec le Mali. Un ultimatum de trois jours pour vider les villages d’Anzourou avait été lancé par ces bandits armés, la fin de la semaine.

Plus de 100 civils ont été tués depuis le début du mois de mai dans les villages de Intoussane (Banibangou) et dans l’Anzourou. Ces personnes déplacées de force sont arrivées par camions ou par charrettes dans la ville de Tillabéry où de nombreux ménages ont été installés à l’Arène de lutte traditionnelle et à la maison des jeunes, tandis que d’autres sont visibles aux abords de la route à quelques km du centre de Tillabery. Les déplacements se poursuivent.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.