Niger

Niger Rapport de situation, 14 avril 2021

Format
Situation Report
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

FAITS SAILLANTS

  • Selon l’aperçu des besoins humanitaires 2021, 3,8 millions de personnes sont dans le besoin d’une assistance humanitaire au Niger en 2021

  • Au 14 avril 2021, le plan de réponse humanitaire était financé à hauteur de 13,7 millions USD, ce qui représente 2,6% du financement requis.

  • En 2020, la région a enregistré 292 incidents de sécurité contre 377 incidents pour les trois dernières années (2017-2018-2019), causant plus de 200 victimes civiles.

  • La région de Tillaberi figure en tête des zones du pays les plus affectées par l’insécurité alimentaire avec 511 332 personnes touchées au cours de cette année.

  • En février 2021, 8 centres de santé intégrés et 24 cases de santé sont restés fermés dans sept départements que compte la région.

ANALYSE

Le Niger recherche 523,2 millions USD pour assister 2,1 millions de personnes dans le besoin en 2021

Lancé conjointement avec le Plan de soutien du Gouvernement par l’ancien Premier Ministre du Niger, SEM Brigi Rafini, le 4 février dernier, le Plan de réponse humanitaire 2021 pour le Niger vise à apporter une assistance humanitaire à 2,1 millions de personnes dans le besoin (réfugiés, personnes déplacées internes, retournées, migrants et les populations hôtes vulnérables). Le Niger demeure confronté à une urgence humanitaire complexe. Cette crise est marquée par les violences perpétrées contre les civils par des éléments présumés de groupes armés, la pauvreté endémique, les effets du changement climatique, des inondations saisonnières et des poches de sécheresse. La pandémie de la COVID-19 a exacerbé les vulnérabilités existantes.

Selon l’aperçu des besoins humanitaires 2021, 3,8 millions de personnes sont dans le besoin d’une assistance humanitaire au Niger en 2021, contre 3,7 millions en 2020 (plan de réponse révisé en juillet 2020 à cause de la COVID-19).

Comparé au plan de réponse révisé de juillet 2020, le nombre de personnes ciblées a baissé, passant de 2,2 millions à 2,1 millions. Cette réduction se justifie par une meilleure priorisation dans l’identification des besoins, en mettant l’accent sur les vulnérabilités les plus aigües.

D’un budget de 523,2 millions USD, le plan de réponse humanitaire 2021 compte 185 projets. En 2020, le montant requis était de 516,1 millions USD pour 156 projets, une hausse de 1,38 % par rapport aux besoins financiers exprimés en 2021.

Au 14 avril 2021, le plan de réponse humanitaire était financé à hauteur de 13,7 millions USD, ce qui représente 2,6% du financement requis. De ce montant mobilisé, 4,7 millions USD sont allés au seul secteur de la Nutrition tandis que les 7,2 millions USD restants n’ont pas été spécifiés. Dans un contexte de rareté de ressources, l’action humanitaire s’en trouve sérieusement ralentie au regard des besoins grandissants. Le financement humanitaire est absolument indispensable pour sauver des vies et réduire la vulnérabilité des milliers de personnes au Niger.

Achevant une mission de cinq jours au Niger, du 30 janvier au 4 février 2021, le directeur adjoint de la division des opérations et du plaidoyer d’OCHA, David Carden, a lancé un appel pour un financement urgent afin de répondre aux besoins humanitaires des personnes affectées par les différentes crises au Niger. La coordonnatrice Humanitaire a également, le 4 mars dernier, rencontré les principaux partenaires financiers de l’action humanitaire au Niger au cours d’un petit-déjeuner afin de renforcer son plaidoyer.

Pour rappel, le plan de réponse humanitaire 2020 a été financé à hauteur de 70%. Les acteurs humanitaires fondent l’espoir que cette année, la mobilisation sera d’autant plus grande que les besoins humanitaires ne font qu’augmenter.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.