Niger

Niger : Rapport d’Évaluation Multisectorielle N°01/Août/2021/RRM/IRC/ALIMA - Balleyara 2, Commune de Balleyara

Format
Assessment
Sources
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

Date d’évaluation : 19/08/2021

Date de l’alerte : 18/08/2021

Zone d’évaluation : Balleyara commune de Balleyara/Région de Tillabéry

Localisation : Balleyara est le chef-lieu de la commune et du département de Balleyara est situé à 100km de la ville de Niamey et 83km de la ville de Filingué sur la RN25

Coordonnées GPS : Longitude : 02°56'0,1.26''E Latitude : 13°46'32.54''N

Mouvement de population : La présente MSA a porté sur 50 ménages déplacés internes ayant quitté le village de Deykoukou situé à environ 180km à l'ouest de la commune urbaine de Balleyara. Deykoukou est un village situé à environ 30km à l'ouest de Banibangou. Selon les informations issues des Focus les conflits intercommunautaires et les menaces (assassinats ciblés, perception de la dime, destruction des greniers, et enlèvements clandestins des personnes) par les groupes armés non étatiques (GANE) ont contraint les populations de ce village de venir s’installer à Balleyara. Dans la journée du mercredi 4 Août 2021, des individus armés non identifiés sur une dizaine de motos ont fait incursion dans le village de Deykoukou. Le bilan est lourd : 19 hommes tués, 9 greniers brulés, 40 vaches emportées sans compter des maisons incendiées et des petits ruminants dont ils ignorent exactement le nombre. Face à cette situation désastreuse, tout le village a décidé de quitter le dimanche 8 Août 2021 pour trouver refuge à Balleyara où ils espèrent se sentir en sécurité. Ils sont tous arrivés dans les véhicules de transport et dont la première vague tardivement dans la nuit du dimanche 8 Août 2021 à Balleyara. Ils habitent en grande majorité dans une parcelle clôturée d'environ 1200 mètres carrés juste aux abords du goudron et faisant face au marché de bétail de Balleyara. Cette concession appartient à un ressortissant de Balleyara. Ces déplacés sont en majorités des Zarmas (98%) et 2% de Touaregs noirs. Compte tenu de cette situation, ces déplacés ont exprimé leurs besoins prioritaires en abris, bien non-alimentaires, assistance alimentaire et latrines d'urgences.

Choc : Tuerie de 19 personnes dans le village de Deykoukou par les GANES dans la matinée du 4 Août 2021.