Niger + 1 more

Niger : Rapport d’Evaluation Rapide de Protection (ERP), Village d’accueil de Limisse, Commune de Guidan Roumdji, Département de Guidan Roumdji, Région de Maradi (07 avril 2021)

Format
Assessment
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

Aperçu de la situation

La détérioration du climat sécuritaire, ces derniers temps, dans le nord-ouest du Nigeria (Zamfara, Sokoto et Katsina) est marqué par des multiples incursions soldées par des assassinats, des enlèvements, des vols de bétails, de pillages et aussi d’incendies criminelles. L’incursion du mois de mars dans le village de Dan Sadaou (Nigeria) a fait 4 morts dans la nuit du 9 mars 2021. Les traitements dégradant à l’encontre des populations sont autant d’actes et de menaces ayant contraint certains des ménages à fuir leurs lieux de résidence. Une telle situation a provoqué des mouvements des populations du Nigeria vers le Niger. Plusieurs familles retournées se sont ainsi installées dans des villages du Niger, voisins au Nigeria. C’est le cas du village de Laoudi Limisse, dans la commune urbaine de Guidan Roumdji, qui a accueilli des habitants du village de Dan Sadaou (du 10/03/2021 au 29/03/2021). Il y a lieu d’expliquer que les mouvements de retour se sont effectués en trois vagues importantes de 20, 40 et 25 ménages. Ces populations retournées au nombre de 85 ménages sont estimées à plus de 400 personnes selon le chef du village. Selon les informations collectées, les conditions du voyage ont été un peu difficile pour ceux qui n’ont pas de moyens financiers leur permettant de prendre les véhicules de transport. Certaines ont fait le déplacement à moto et à charrette.

La population retournée est majoritairement haoussa même si par ailleurs on retrouve à son sein un sous-groupe ethnique du nom de Roumboukawa (Métisse entre Haoussa et touareg). Ces retournés avaient migré vers le Nigeria il y a de cela une trentaine d’années. La majorité de leurs enfants sont nés sur le sol nigérian. Un tel déplacement marque le « retour au bercail » selon les populations retrouvées sur place dans le village de Limisse.

Localité de la commune de Guidan Roumdji, Laoudi Limisse est situé à environ 50 km à l’ouest du chef-lieu de département (Guidan Roumdji) et à environ 105 kilomètres de celui de la région (Maradi) sur la RN1, et à une quinzaine de kilomètre de la frontière Nigériane au sud. Les principales activités économiques des populations hôtes de la zone sont l’agriculture, l’élevage et le petit commerce. Il est important de souligner que la mendicité est une activité développée dans la zone par la communauté hôte impliquant hommes et femmes de troisième âge, des femmes et des enfants souvent. Ils quittent souvent le village pour faire les marchés environnants (Dan Dadi, Doukou Doukou et Dogon Farou). Les personnes âgées entreprennent des voyages, au nom de la mendicité, en direction des grandes villes comme (Niamey, Maradi, etc). La population hôte de ce village d’accueil est estimée à 200 ménages soit un total estimé à 1350 habitants.