Niger + 1 more

Niger : Rapport d’Evaluation Rapide de Protection (ERP), Village d’accueil de Dogon Gao, Commune de Guidan Sory, Département de Guidan Roumdji, Région de Maradi (08/04/2021)

Format
Assessment
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

Résumé de la situation de protection et recommandations au Cluster Protection

A la suite de la détérioration de la situation sécuritaire dans le nord-ouest du Nigeria, plusieurs populations des localités nigérianes se sont réfugiées ou de localités nigériennes se sont déplacées dans le département de Guidan Roumdji, région de Maradi au Niger. La majorité des réfugiés et déplacés seraient des femmes et des enfants.

Les multiples incidents (meurtres, kidnappings contre rançon, pillages et extorsions des biens) ont contraint ces derniers à fuir leurs terres d’attache pour un meilleur horizon là où il y aura plus de quiétude. Le village de Dogon Gao, commune rurale de Guidan Sory a accueilli des déplacées internes du village de Dan Sara (35 ménages) et les réfugiés de Garki (4 ménages), Dan Guiwa (25 ménages), Taratchi (16 ménages), Tara (6 ménages), Zango Malan (6 ménages), Bagarera (7 ménages), Gatawa (6 ménages). Ces populations déplacées internes et refugiées au nombre de 106 ménages et estimés à 742 personnes. Les récentes incursions de GANE ayant provoqué les mouvements de populations de 8 localités vers Dogon Gao ont eu lieu le 10-03-2021 à Tara (Nigeria) et le 14 à Dan Sara (Niger). En outre, le bilan de ces incursions est le suivant :

➢ 10 personnes blessées,
➢ 14 personnes tuées,
➢ 10 cas de pillage des biens,
➢ 6 gros ruminants et 21 petits ruminants volés par les éléments de GANE.

Les conditions du voyage ont été difficiles pour la plupart des personnes ayant fait le déplacement à pied en l’occurrence certains enfants. Il faut noter que, les réfugiés tout comme les déplacés ne sont pas à leur premier mouvement. Certains sont à leur deuxième tandis que d’autres sont à leur troisième déplacement.

Le site de Dogon Gao objet de cette évaluation rapide de protection, est une localité de la commune de Guidan Roumdji. Il est à environ 12 kilomètres à l’ouest de Guidan Roumdji, chef-lieu de département sur la RN1. Les principales activités économiques des populations hôtes de la zone sont l’agriculture, l’élevage et le petit commerce, l’artisanat (Sculpture, Poterie et vannerie). Toutefois, avec le développement de la crise sécuritaire dans la zone, les jeunes de la localité ont aussi développé d’autres stratégies de survie, comme le taxi moto et la vente de produits maraîchers (Pastèques, courge et melon). La population hôte de ce village d’accueil est estimée à 319 ménages soit 2233 habitants environ.

Le village de Dogon Gao est composé d’Haoussa, des peuls et des Touaregs vivant en parfaite harmonie.