Niger

Niger : Régions de Maradi/Zinder Rapport mensuel au 30 novembre 2019

Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

Ce rapport est produit par OCHA Niger en collaboration avec les partenaires humanitaires. Il couvre la période du 1er au 30 novembre 2019.

FAITS SAILLANTS

Situation sécuritaire

  • La région de Maradi est en proie à des problèmes d’insécurité sans précèdent depuis que des groupes armés non étatiques (GANE) ont commencé à sévir dans les Etats de Sokoto, Zamfara et Katsina au Nigeria depuis Avril-Mai 2019.

  • Entre le 1er et le 30 novembre 2019, une dizaine d’incidents sécuritaires a été enregistrée. Les zones les plus touchées par les hostilités restent les Département de Guidan Roumdji et de Madarounfa. On note également un changement de mode opératoire des GANE qui, des enlèvements et des vols de bétails, a évolué en assassinats, viols et violences physiques à l’encontre de civils. Les foyers d’insécurité les plus critiques sont les Communes Rurales de Dan Issa et Gabi situées dans le département de Madarounfa. Face à la persistance des agissements des GANE dans la partie Sud de la région, des éléments du Bataillon d’Intervention des Operations Spéciales (BICOS), de la Compagnie Mobile du Contrôle des Frontières (CMCF) de Maradi et des patrouilles départementales ont été déployés et effectuent régulièrement des ratissages le long de la frontière. Il faut noter que l’installation de ces bases militaires a favorisé le retour de certaines populations déplacées dans leurs villages d’origine du côté du Nigeria.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.