Niger + 1 more

Niger : Région de Tillaberi Rapport mensuel au 20 novembre 2019

Source
Published
Origin
View original

Attachments

Ce rapport est produit par OCHA Niger en collaboration avec les partenaires humanitaires. Il couvre la période du 1 au 20 novembre 2019. Le prochain rapport sera diffusé fin décembre.

FAITS SAILLANTS

Situation sécuritaire

  • La situation sécuritaire est calme dans l’ensemble mais reste volatile dans les bandes frontalières avec le Mali et le Burkina Faso où certains secteurs sont infiltrés avec une forte menace d’attaque terroriste.

  • Regain des enlèvements et/ou assassinats des leaders communautaires et des menaces sur les populations civiles, avec 3 chefs de villages enlevés et tués dont 1 à Boni Kado (Dessa) et dans la commune de Tondikiwindi (Ouallam).

  • Du début de l'année à ce jour, au moins 17 véhicules ont été enlevés, dont 8 appartenant aux acteurs humanitaires (APBE 3, PUI 1, MSF 2, CICR 2) ; 3 de l'Etat, et 6 appartenant à des particuliers.

  • L’accès humanitaire reste toujours limité dans la région du fait de l’insécurité et de la mesure gouvernementale imposant l’escorte militaire armée pour les mouvements des humanitaires dans tous les départements, à l’exception de Kollo et de certains grands axes (ci-dessous).

  • Le plaidoyer mené par OCHA Niger auprès des autorités administratives de la région de Tillabéri, a permis d’obtenir des avancées sur la levée progressive/partielle de limitations d'accès à certains départements. C’est ainsi que, dans un message en date du 12 novembre 2019, le Gouverneur a informé les organismes du système des Nations Unies, les ONG nationales et internationales et l’ensemble des acteurs humanitaires intervenant dans la région de Tillabéri, qu’une escorte militaire armée n’était plus nécessaire lors de missions humanitaires sur les grands axes routiers ci-dessous :
    o Tillabéri- Niamey- Tillabéri
    o Tillabéri- Ayorou- Tillabéri
    o Tillabéri- Ouallam- Tillabéri
    o Tillabéri- Torodi- Tillabéri
    o Tillabéri- Filingué- Tillabéri
    o Tillabéri- Téra- Tillabéri
    Le Gouverneur a également mentionné que les interventions des organisations humanitaires à l’intérieur des départements de la région, exception faite du département de Kollo restent cependant jusqu’à nouvel ordre soumises à l’utilisation obligatoire d’une escorte armée, conformément à la lettre N°5450/MISPD/ACR/SG du 23 octobre 2019 de Son Excellence Monsieur le Ministre d’Etat, Ministre de l’Intérieur, de la Sécurité Publique, de la Décentralisation et des Affaires Coutumières et Religieuses. Toutefois, des négociations sont en cours pour une sécurisation de zones, ou une ouverture de corridors humanitaires dans les zones de concentration d’activités des humanitaires dans certains départements de la région.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.