Niger

Niger Perspectives sur la sécurité alimentaire - Février à Septembre 2017

Format
Situation Report
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

MESSAGES CLÉS

  • L’insécurité alimentaire Minimale (Phase 1 de l’IPC) favorisée par une consommation alimentaire suffisante et variée va perdurer jusqu’en septembre chez la plupart des ménages, excepté ceux vivants dans la zone pastorale qui vont connaitre le Stress (Phase 2 de l’IPC) entre mars et juillet 2017 en raison des déficits de productions pastorales et la baisse générale de la demande de bétail. Une minorité de ménages éleveurs pauvres seront localement affectés par Crise (Phase 3 de l’IPC) en juin-juillet en l’absence d’assistance.

  • L’insécurité alimentaire aiguë Crise (Phase 3 de l’IPC) sera observée jusqu’en septembre dans la région de Diffa où la crise sécuritaire persiste et perturbe le fonctionnement normal des marchés et les principaux moyens d’existence tels que la pêche et la vente de poivron et bétail. Malgré l’effort de certains ménages de reprendre les activités génératrices de revenus, l’assistance humanitaire est nécessaire pour éviter plus de déficits de consommation alimentaires.

  • Les céréales sont disponibles en quantité suffisante sur presque tous les marchés de référence en février et répondent pleinement à la demande actuelle des ménages. Toutefois, il a été observé une baisse des offres et un rehaussement des prix sur certains marchés de gros par rapport à la même période de l’année passée, suite aux restrictions relatives à la sortie de céréales à partir du Nigéria. Cela exige un suivi, en accordant une attention particulière aux effets de ces restrictions facteurs les flux commerciaux.