Niger : Mise à jour sur la sécurité alimentaire - août 2019

Report
from Famine Early Warning System Network
Published on 30 Aug 2019 View Original

Après un retard constaté dans l’installation, la saison progresse dans de conditions satisfaisantes

MESSAGES CLÉS

• Dans les régions de Diffa, Tillabéry et Tahoua, la crise sécuritaire continue de provoquer de nouveaux déplacements internes de et des perturbations des principales sources de nourriture et de revenu. Cette situation place les ménages pauvres de Diffa en Stress (Phase 2! de l’IPC) grâce à l’aide humanitaire et les ménages pauvres de Tillabéry Nord en Crise (Phase 3 de l’IPC).

• Ailleurs, la campagne agricole a accusé un retard dans son installation mais les cultures en place progressent dans des conditions favorables en juillet-août. Cette situation s’ajoute aux bons niveaux de stocks des ménages et à la régularité des approvisionnements des marchés et maintient des résultats d’insécurité alimentaire aiguë Minimale (Phase 1 de l’IPC) qui se poursuivra jusqu’au moins janvier 2020.

• Les marchés sont bien approvisionnés à la faveur d’une bonne circulation des céréales, sauf dans la région de Diffa et le nord des régions de Tillabéry et Tahoua où l’insécurité continue de perturber le fonctionnement des marchés. Les prix des céréales restent globalement stables ou inférieurs à ceux de l’année passée et se situent à un niveau proche de la moyenne saisonnière.

• Les pâturages naturels sont insuffisants pour les animaux dans la zone pastorale à cause de l’installation tardive des précipitations. Cette situation prolonge la période de soudure et l’insécurité alimentaire aiguë de Stress (Phase 2 de l’IPC) chez les ménages pauvres. Cependant avec la régularité des pluies et l’émergence de la végétation ces résultats vont évoluer en insécurité alimentaire aiguë Minimale (Phase 1 de l’IPC) en septembre jusqu’en janvier 2020.