Niger: Mise à jour sur la sécurité alimentaire - février 2013

Report
from Famine Early Warning System Network
Published on 28 Feb 2013 View Original

Insécurité alimentaire globalement minimale malgré le délai des programmes sociaux

MESSAGES CLÉS

  • Le programme social du gouvernement vise à répondre aux besoins alimentaires de 865 000 personnes contre 4 million en moyenne pendant la même période. Ce programme était planifié pour la période de janvier à mai. Toutefois, la mise en oeuvre des appuis est susceptible de commencer deux mois plus tard que prévu mais n’aura pas un impact très significatif sur la sécurité alimentaire compte tenu de l’accès alimentaire favorable et de certaines interventions que mènent les partenaires humanitaires.

  • L’offre locale est normale sur les marchés ce qui assure la grande partie des disponibilités en mil. Pourtant, des prix plus hauts que la moyenne saisonnière persistent suite à une forte demande provenant des institutions et des ménages consommateurs dont le nombre s’accroit sur les marchés à cause de la diminution normale des stocks céréaliers et la réduction des bras valides en migration cette année par rapport à la normale.

  • A part le niveau élevé des prix, aucune anomalie importante n’est observée sur les marchés frontaliers malgré la pression potentielle liée à une augmentation du nombre de réfugiés dans l’ouest du pays. De même, les rapports précoces sur les pertes agricoles au Nigeria n’ont pas encore provoqué des tendances atypiques sur les marchés clés du commerce transfrontalier.