Niger

Niger: Le Coordonnateur humanitaire condamne fermement la violence contre des civils

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published

Attachments

(Niamey, le 30 juillet 2021) – Le Coordonnateur humanitaire a.i. au Niger, Monsieur Attaher Maiga, déplore la série d’attaques survenues entre le 19 et le 28 juillet 2021, dans les localités de Deykoukou et de Wiyé (département de Banibangou), Tingou peul, Gabikane et Bankata (commune de Diagourou), dans la région de Tillabéry. Le bilan de ces attaques fait état de 23 personnes tuées, plus d’une dizaine enlevée ainsi que de nombreux greniers incendiés.

« Les civils ne sont pas des cibles et doivent être protégés. Ces tueries en série doivent cesser » a dit le Coordonnateur humanitaire a.i. « La violence contre les civils constitue une violation du droit international humanitaire. J’exhorte les autorités à redoubler d’efforts pour protéger les populations sans distinction ».

Ces nouvelles violences risquent de provoquer des déplacements forcés majeurs. Environ 269 ménages ont déjà fui les zones de violences entre le 28 et 29 juillet à Deykoukou et ont trouvé refuge dans le département de Banibangou, augmentant les besoins humanitaires dans la région de Tillabéry. La région enregistre 101 144 personnes déplacées internes et environ 529 795 personnes ont besoin d’assistance humanitaire multisectorielle, dans un contexte de crise complexe.

« Je réitère notre appel à tous les acteurs pour qu'ils respectent leurs obligations en vertu du droit humanitaire international et de protéger la dignité de la population. Les auteurs de ces crimes doivent être traduits devant les juridictions compétentes pour répondre de leurs actes et subir la rigueur de la loi », a déclaré Attaher Maiga.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.