Niger

Niger - Évaluations des sites de déplacés - Résultats des exercices de cartographie des infrastructures et des enquêtes de vulnérabilité sur les sites de Diffa, Tahoua et Tillabéri (Janvier 2022)

Attachments

INTRODUCTION

Au cours des dernières années, le Niger a été témoin de nombreuses crises sécuritaires et climatiques aggravant les défis sanitaires et alimentaires auxquels doit faire face la population. Selon l’aperçu des besoins humanitaires de février 2022 (HNO), 3.6 millions de personnes au Niger auront besoin d’une aide humanitaire en 2022.

Afin de répondre de manière rapide et coordonnée à cette crise humanitaire d’envergure, la communauté humanitaire fait face à un besoin croissant et constant d’information. Ce besoin d’information concerne à la fois les mouvements de populations de la zone, les infrastructures existantes sur les sites d’accueil, les facteurs de vulnérabilité, mais aussi les acteurs positionnés dans des régions avec des besoins humanitaires importants.

C’est pour répondre à ces besoins que REACH a réalisé des évaluations en octobre 2021 et janvier 2022 dans les régions de Diffa, de Tillabéri et de Tahoua afin de répondre aux besoins d’information des acteurs du Mécanisme de Réponse Rapide (RRM).

Les sites des régions ciblées ont été identifiés par les partenaires RRM et les évaluations des besoins multisectoriels, menées au niveau régional. Dans ces sites, les infrastructures communautaires (latrines, points d’eau, centres de santé, écoles, etc.) ont été identifiées, géoréférencées et cartographiées. Les infrastructures utilisées par les déplacés et les personnes non déplacées ont été recensées sur la base des déclarations des IC.

De plus, les localités d’origine des déplacés ont été identifiées pour chaque site d’accueil via des questionnaires avec les responsables des sites. En complément, une étude des facteurs de vulnérabilités matérielles et sociales a été menée dans les mêmes sites afin d’identifier le niveau des besoins des différents groupes de populations ainsi que les facteurs pouvant impacter les différences de vulnérabilités entre les différents groupes de populations.

OBJECTIFS

Les objectifs des évaluations des sites de PDI au Niger effectuées dans le cadre du RRM sont multiples. Il s’agit avant tout d’informer les partenaires du RRM et la communauté humanitaire au sens large sur l'ampleur et la portée des besoins des personnes suite aux chocs dans les zones d'intervention du mécanisme RRM. Ces informations doivent fournir aux acteurs humanitaires, les informations clés qui leur permettront de mieux cibler et d’adapter leur assistance en fonction de ces besoins existants, tout cela dans une logique d’urgence, mais de aussi relèvement. Pour ce faire, il s’agit de :

  • Cartographier les infrastructures sociocommunautaires présentes sur les sites de déplacés dans les régions de Tillabéri, Diffa et Tahoua (existence, fonctionnalité, état, accessibilité) afin d’identifier les lacunes et d’informer les acteurs humanitaires intervenant dans la zone

  • Mieux comprendre les dynamiques de déplacement des populations présentes dans les sites de déplacés dans les régions de Tillabéri, Diffa et Tahoua (origine, déplacements, intentions de déplacement, etc.)

  • Mettre à la disposition des acteurs membres du mécanisme RRM, ainsi que de la communauté humanitaire, des informations afin de comprendre les facteurs de vulnérabilités entre les différents groupes de population au niveau des zones d’intervention RRM dans les régions de Tillabéri, Diffa et Tahoua.