Niger

Le Représentant spécial pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel conclut sa visite pré-électorale au Niger, appelle tous les acteurs à saisir l’opportunité des élections pour consolider la paix et la démocratie au Niger

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Le Représentant spécial du Secrétaire général et Chef du Bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel (UNOWAS), Mohamed Ibn Chambas, a conclu aujourd’hui une visite de quatre jours en République du Niger.

Cette visite s’inscrit dans la cadre du soutien des Nations Unies à l’organisation d’élections présidentielle et législatives pacifiques, inclusives et transparentes au Niger. Elle vise,d entre autres, à encourager les autorités, les acteurs politiques, ainsi que les organisations de la société civile à privilégier le dialogue et le consensus pour résoudre tout différend, et consolider la paix et la démocratie au Niger.

Durant cette mission, Mohamed Ibn Chambas a été reçu en audience par le Président de la République du Niger, Mahamadou Issoufou. Il a également rencontré des membres du gouvernement, le Président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), les acteurs politiques, des organisations de la société civile, la Communauté des humanitaires, les partenaires au développement ainsi que l’équipe pays des Nations Unies.

Les discussions ont porté sur divers points relatifs à la préparation et à l’organisation des élections locales et nationales à venir, la situation politique, sécuritaire et humanitaire dans le pays et dans la sous-région, les effets des inondations, ainsi que l‘appui des Nations Unies et celui de la communauté internationale au Niger.

Durant ses échanges, le Représentant spécial a félicité tous les acteurs pour tous les efforts déployés afin d’assurer la tenue des élections dans un climat apaisé. Il a également souligné à tous ses interlocuteurs l’importance de leur rôle dans la consolidation de l’unité, la paix et le refus de toute violence ou langage incendiaire à base ethnique ou communautaire. «Dans un contexte sociopolitique marqué par la persévérance de la menace terroriste, les effets de la pandémie de la COVID-19 ainsi que des inondations, il est nécessaire que toutes les parties prenantes affirment leur engagement pour l’organisation d’un scrutin apaisé, respectueux des droits de l’homme et des lois en vigueur au Niger,» a-t-il déclaré.

Les prochaines élections sont une opportunité pour le Niger pour renforcer la démocratie et la paix, et devenir un modèle pour les pays de la sous-région. «J’appelle les autorités du Niger, les acteurs politiques, et les organisations de la société civiles à redoubler d’efforts pour assurer des élections pacifiques, inclusives et transparentes.»

«Dialoguer pour dépasser les différends, et agir ensemble dans l’intérêt du Niger et des nigériens, est la seule approche qui permettra la consolidation de la paix, de la démocratie et de la prospérité au Niger,» a rappelé Mohamed Ibn Chambas avant de quitter la capitale, Niamey, tout en réaffirmant le soutien des Nations Unies au gouvernement et au peuple du Niger pour la tenue d’un scrutin, pacifique, inclusif, et transparent qui contribuera à la consolidation de la paix et de la démocratie au Niger et dans la sous-région.