Niger

Lancement du projet « Surveillance épidémiologique COVID19 et renforcement du système de santé » dans la région de Maradi financé par l’Union Européenne

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published

Attachments

Maradi (Niger), le 7 juin 2021. Le gouverneur de la région de Maradi a accueilli à l’aéroport de Maradi la délégation de l’Union Européenne venue de Niamey con- duite par l’Ambassadeur de l’Union européenne, SE Denisa IONETE et la Représentante de l’OMS, Dr Anya BLANCHE. Cette visite s’inscrit dans le cadre du lancement du projet Surveillance épidémiologique Covid 19 et renforcement du système de santé mis en œuvre par le Ministère de la Santé Publique en partenariat avec l’OMS sur financement de l’Union Européenne. La pandémie de la COVID-19 intervient dans un contexte de fragilité du système de santé au Niger, avec une couverture sanitaire nationale en 2020 de 52%, avec 50.2% dans la région de Maradi. Depuis la notification du 1er cas le 19 Mars 2020, à la date du 7 juin 2021, un total de 110 117 personnes a été testées, parmi lesquelles 5,439 cas positives, 192 décès et 5,133 personnes guéries.

Pour faire face à la pandémie de la COVID 19, le Niger en collaboration avec ses partenaires a élaboré et mis en œuvre un plan national de préparation et de réponse à la COVID-19 tout en veillant à ce que la continuité des services essentiels de santé soit rapidement rétablie afin de ne pas perdre les acquis du système de santé pendant la réponse à la pandémie. C’est dans ce contexte que l’OMS a bénéficié d’un financement de l’Union Européenne pour la mise en œuvre par le Ministère de la santé publique de la population et des affaires sociales (MSP/P/ AS) du projet susmentionné.

Ce projet met l’accent sur le renforcement de la surveillance intégrée des maladies et riposte y compris la COVID-19 ainsi que des dispositifs de prévention et de contrôle aux épidémies pour une riposte efficace aux épidémies, notamment à la pandémie de la COVID-19 et éventuellement celles à venir. Il couvre les districts Sanitaires de Mainé Soroa, Dogon Doutchi, Guidan Roumdji, Konni, Filingué, Ayérou et Magaria. Ce projet vise également à faciliter l’accès de la population aux soins améliorés, à renforcer l’offre de soins de santé primaires ainsi que la gouvernance, le leadership, le suivi-évaluation et la capitalisation des interventions. La cérémonie de lancement présidée par le Gouverneur de la région de Maradi en présence du Représentant du Ministre de la santé s’est déroulée dans la salle de réunion de la Mairie de Guidan Roumdji. Quatre allocutions ont précédé le discours de lancement du Gouverneur, à savoir, celles du Maire de la commune rurale de Guidan Roumdji qui a souhaité la bienvenue aux participants, celle du préfet, celle de l’ambassadeur de l’UE et celle de la Représentante résidente de l’OMS au Niger.

Lors de son allocution, l’Ambassadeur de l’UE a rappelé la nécessité de travailler avec les autorités locales pour répondre aux défis de la Covid 19 tout en renforçant la résilience du système sanitaire. Par ailleurs, elle a rendu un hommage particulier aux agents de santé qui pendant la période de pics de pandémie ont apporté et continuent d’apporter leur professionnalisme au service des populations. Enfin elle a souhaité aux équipes de l’OMS et aux structures de santé plein succès dans la mise en œuvre de ce projet.

La Représentante de l’OMS à son tour remercié l’UE pour ce financement bilatéral, complémentaire de celui fait au niveau global. Elle a rappelé le défi de la continuité des services essentiels de santé au début de la pandémie COVID19 quand plusieurs personnels de santé ont été infectés. Elle a relevé le poids démographique de la région de Maradi et a indiqué que le district sanitaire de Guidam Roumdji a atteint une bonne couverture vaccinale l’année passée et encouragé les autorités administratives et sanitaires à continuer dans cette lancée. Elle a enfin annoncé l’objectif visé par ce projet qui est de soutenir les efforts du gouvernement du Niger afin de réduire la morbidité et la mortalité liées à la pandémie de Covid-19 et renforcer la résilience du système de santé face aux chocs pendant et en post COVID-19.

Dans son discours de lancement, le gouverneur de la région de Maradi a évoqué la situation épidémiologique de la Covid 19, les défis majeurs et besoins urgents identifiés pour une réponse adéquate. Ainsi, pour ré- pondre à ces besoins, l’Etat du Niger et les PTF ont initié ce projet qui mettra l’accent sur le renforcement de la surveillance intégrée des maladies et riposte y compris la COVID-19 ainsi que des dispositifs de prévention et de contrôle aux épidémies. Aussi, le renforcement de l’offre de soins de santé primaires et l’accès de la population aux soins améliorés. Le projet couvrira directement les 7 DS des 6 régions : Maine Soroa, Dogon Doutchi, Guidan Roumdji, Konni, Filingué, Ayérou et Magaria.

Le 8 juin 2021, la délégation a assisté à la présentation du projet Avadar (Auto Visual AFP Détection and Reporting), une stratégie communautaire financée par l’OMS pour renforcer la surveillance des maladies évitables par la vaccination en particulier les paralysies flasques aigues et qui est maintenant étendue à la COVID19 et d’autres problèmes prioritaires de santé dont les violences basées sur le genre. La délégation a également visité le site de la vaccination contre la Covid 19 du CSI de Tibiri et les espaces sûrs des jeunes adolescentes déscolarisées et non scolarisées récupérées dans le cadre de l’initiative spotlight financée par l’UE.

Une visite de courtoisie été faite au Sultan du Gobi pour les civilités. Enfin, la mission a visité le CHR de Maradi notamment le laboratoire de diagnostic Covid 19 équipé par l’OMS ainsi que le centre de récupération et d’éducation nutritionnelle intensif (CRENI).

A la suite de ces visites, un déjeuner de travail a eu lieu avec les acteurs santé nutrition de la région (agents de santé du CRENI, le représentant de la coordination régionale du HC3N et le Dispositif national de prévention et de gestion des crises alimentaires afin de discuter avec eux des défis et perspectives dans ce domaine pour la région.

Contact for more information

Aminata KONE OMS/Niger,

Tel. +227 96 80 05 13

Email: koneam@who.int