Evaluation Multisectorielle RRM : Site de Tadress & Sakoira, département de Tillabéri, région de Tillabéri- Rapport N° 09/2018/RRM/DRC

Date d’évaluation : le 24 et le 25 décembre 2018

Site de Tadress et Sakoira, Communes de Tillabéri et Sakoira, Département de Tillabéri, Région de Tillabéri Localisation : Le site est situé à environ 7 km du poste de police à l'entrée de Tillabéri sur l'axe Niamey-Tillabéri.

Coordonnées GPS : Longitude: Latitude _14.20094 Longitude _1.48863

Mouvement de population: Cette évaluation multisectorielle (MSA) a été réalisée suite au déplacement des populations ayant fait suite à l'assassinat de 2 personnes en fin Novembre 2018 et à un ultimatum de 24h données aux populations pour quitter le village de Tingara.

C’est ainsi que les populations du village se sont déplacées et ont séjournés dans plusieurs localités (à Zabanayzé, Mawa, Bayé, Taganetassou et Mari) avant de s’installer à Tadress (environ 7 km à droite à l'entrée de Tillaberi en venant de Niamey) dans la commune urbaine de Tillabéri, ainsi qu'à Sakoira. Pour des raisons sécuritaires, ces déplacés ont préféré se disperser pendant le déplacement pour minimiser le risque d’être attaqués en groupe. Cette population déplacée, appartenant à la communauté Zarma, sont estimé à 151 ménages pour 978 personnes, Il faut noter que parmis ces ménages, 32 ménages pour 187 personnes se trouve à Sakoira à environ 10 km de Tillaberi (Axe :Tillaberi- Ayorou), site qui a été regroupé dans le cadre de cette MSA

Choc: Ce déplacement a eu lieu suite à un conflit intercommunautaire suivi de dénonciation de certaines personnes soupçonnées d’être partisan d'un GANE actif dans la zone. Le conflit s’est accentué entre les deux communautés du même village (Tingara 1 et Tingara 2 ). Suite à cette dénonciation 2 personnes ont été tuées par des personnes non identifiées en fin du mois de Novembre 2018. Une semaine après, une menace suivie d’un ultimatum de 24h aurait été donné à 8 leaders de Tingara 2 par les mêmes personnes armées pour quitter le village, faute de quoi ils seront tous exécutés. Cette menace a entrainé la fuite de ces populations, dans les départements de Tondikiwindi, Sakoira, Tillabéri, Anzourou et Dessa

Méthodologie : L’évaluation RRM est basée sur la méthodologie standard d’évaluation RRM adaptée au contexte du Niger. Elle est donc organisée autour de la collecte de données quantitatives et qualitatives, à travers des groupes de discussions, des entretiens avec des informateurs clés et une enquête auprès des ménages déplacés. Les sites de Tadress et Sakoira ont été regroupé dans une même MSA.