Niger + 1 more

Crise alimentaire au Sahel : le Secours Catholique et Caritas mettent en place des programmes d'urgence

Source
Posted
Originally published
Plus de six millions de personnes au Sahel vivent aujourd'hui une situation de grave insécurité alimentaire. Les très mauvaises récoltes 2004-2005, consécutives aux invasions de criquets et à la sécheresse persistante, sont les causes principales de cette situation. Face à l'importance de cette crise, le Secours Catholique-Caritas France et ses partenaires Caritas mettent en place des programmes d'urgence en faveur des populations sinistrées.

Il s'agit de prévenir la famine dans une période de soudure (juin à septembre) particulièrement délicate et d'aider les populations à reconstituer leur «capital» pour la prochaine saison agricole.

Ainsi au Niger, la Caritas nationale a élaboré un programme de « sécurité alimentaire » afin de répondre à la situation d'urgence mais aussi ne pas mettre en péril les stratégies de développement communautaire : utilisation de 580t de céréales pour des opérations de « vivres contre travail » pour 10 700 personnes ; vente de 300t de céréales à prix modéré, 50% du prix réel, (5 600 personnes); affectation de 550t de céréales pour renforcer 30 banques de céréales existantes (10 200 personnes environ) ; diffusion de 75t de semences améliorées destinées à 3 750 familles pour la prochaine campagne agricole...Ce programme est évalué à plus de 600 000 Euros.

En Mauritanie, Caritas a également constaté une nette aggravation de la situation alimentaire en particulier dans la région de l'Aftout (sud). Dans cette zone, les centres d'alimentation communautaires destinés aux enfants, femmes enceintes ou allaitant, d'une capacité quotidienne de 30 personnes, sont saturés au point de devoir constituer des listes d'attente. Dans les villages, les stocks alimentaires et de semences sont épuisés. De plus en plus de personnes issues des zones rurales affluent vers Nouakchott et se réfugient la plupart du temps chez leurs parents. Les centres de réadaptation nutritionnelle destinés aux enfants de 0 à 5 ans et à l'éducation des mères ont recensé et suivi de nombreux cas d'enfants sévèrement dénutris.

Face à cette situation, Caritas Mauritanie a développé :

- une action institutionnelle auprès du gouvernement mauritanien, des institutions internationales et de la fédération mauritanienne des grands commerçants pour qu'un accord soit immédiatement signé afin de bloquer les prix des denrées de base durant la période de soudure,

- une action d'urgence qui intègre en particulier le développement de centres de réadaptation et d'éducation nutritionnelle à Nouakchott et de centres d'alimentation communautaire dans l'Aftout.

Caritas met également en place des programmes de sécurité alimentaire similaires au Mali, Sénégal, Burkina Faso et Cap Vert.

Le Secours Catholique-Caritas France a d'ores et déjà débloqué plus de 180 000 Euros pour l'ensemble de ces programmes. Afin de poursuivre cet engagement, il lance un appel aux dons : Secours Catholique BP 455 ; 75 007 Paris ; Mention : «Urgence Sahel»