Crise alimentaire au Niger

Report
from Croix-Rouge Française
Published on 02 Aug 2005
Le Niger durement touché par une grave crise alimentaire

D'après un récent communiqué de la Fédération Internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR), environ 3,6 millions de Nigériens seraient touchés par la crise alimentaire et 2,9% des enfants de moins de 5 ans souffrent déjà de malnutrition aiguë.

Cette crise, grave mais localisée, touche les régions de Maradi, Tillabery, Zinder, Agadez, Tahoua et Diffa. Les causes sont multiples : en 2004, un manque de pluie pendant une période cruciale dans le développement du mil et l'invasion de criquets ayant ravagé les cultures sont des explications, mais sont loin d'être les seules. La cause économique n'est pas à négliger, dans ce pays o=F9 la pauvreté est chronique : l'annonce d'une mauvaise production a sensiblement fait grimper le prix des céréales, base de l'alimentation pour la population locale.

La malnutrition infantile résulte également d'une combinaison de facteurs tels que le manque d'accès à la santé, le manque d'hygiène de l'eau, les mauvaises habitudes alimentaires et certaines pratiques traditionnelles comme les mariages et grossesses précoces.

Les indicateurs de développement témoignent d'une situation particulièrement difficile dans ce pays, o=F9 le taux de mortalité infantile est l'un des plus hauts du monde. Le Programme Alimentaire Mondial et l'UNICEF apportent déjà leur soutien au Niger en distribuant largement vivres et aliments thérapeutiques aux populations.

L'action engagée par la Croix-Rouge Française

La Croix-Rouge Française, engagée au Niger depuis 1998, apporte son soutien aux victimes de cette crise. En collaboration avec la Croix-Rouge Nigérienne, elle met en place trois centres de récupération nutritionnelle ambulatoires dans les régions de Zinder et Agadez, deux zones insuffisamment couvertes à l'heure actuelle. Ce programme permettra de donner un supplément nutritionnel à 9 000 enfants de moins de 5 ans atteints de malnutrition modérée, ainsi que leur famille, c'est à dire 36 000 bénéficiaires directs au total.

En parallèle la Croix-Rouge Française apporte sa contribution à la Fédération Internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR) en mettant à sa disposition du personnel spécialisé dans le domaine logistique et médical, issu des Equipes de Réponse aux Urgences humanitaires (ERU).

Un avion cargo sera également affrété et partira le 4 août de France avec à son bord 36 tonnes d'Unimix (compléments nutritionnels à base de maïs, de protéines de soja et enrichis aux vitamines et aux minéraux) ainsi que 4 tonnes d'huile.