Niger + 1 more

Coopération luxembourgeoise avec le Niger: prolongation du 3e Programme indicatif de coopération

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Le 28 septembre 2020, Franz Fayot, ministre de la Coopération et de l'Action humanitaire, a eu une entrevue, sous forme d'une visioconférence, avec Kalla Ankourao, ministre des Affaires étrangères, de la Coopération, de l'Intégration africaine et des Nigériens à l'extérieur.

L'échange entre les deux ministres a permis d'aborder plus particulièrement l'insécurité au Sahel et la lutte contre le terrorisme, la situation politique au Mali suite au coup d'État du 18 août, les échéances électorales au Niger fin 2020, la situation des droits humains dans le pays, les impacts de la pandémie liée au COVID-19, ainsi que les conséquences suite aux inondations récentes et qualifiées d'"historiques" qui ont fait plus de 500.000 sinistrés et plusieurs dizaines de morts. En relation avec les conséquences liées aux inondations et tout en déplorant la perte en vies humaines, le ministre Fayot a confirmé qu'une aide humanitaire d'urgence de l'ordre de 250.000 euros sera déployée en faveur des sinistrés. Ce soutien d'urgence, mis en œuvre à travers les Croix-Rouge luxembourgeoise et nigérienne, servira à rapidement mettre à disposition des familles sinistrées des abris de fortune.

La réunion de travail a en outre permis de formaliser l'extension temporelle et budgétaire du 3e Programme indicatif de coopération (PIC III). Ce dernier a été prolongé d'une année, jusqu'en décembre 2021, avec une rallonge budgétaire de 16,85 millions d'euros repartie sur les différents secteurs d'intervention de la Coopération luxembourgeoise au Niger, à savoir l'éducation de base, la formation professionnelle, le développement rural, le secteur de l'eau et de l'assainissement, la sécurité alimentaire et la transition démographique.

La Coopération luxembourgeoise est active au Niger depuis plus de 30 ans, faisant du pays sahélien un des pays partenaires prioritaires du Grand-Duché depuis la signature du premier PIC en 2003.

Communiqué par le ministère des Affaires étrangères et européennes / Direction de la coopération au développement et de l'action humanitaire