Niger

Communiqué de presse conjoint: Lancement de l’atelier de formation des cadres supérieurs du ministère de la santé publique, de la population et des affaires sociales sur le programme de leadership pour la transformation de la santé en Afrique

Format
News and Press Release
Sources
Posted
Originally published

Niamey, NIGER, le 5 octobre 2021 - Dans le cadre du projet de « Surveillance Covid-19 et résilience du système de santé » au Niger financé par l’Union Européenne, l’Organisation mondiale de la Santé au Niger en collaboration avec le Ministère de la Santé Publique a organisé un atelier de lancement de la formation des cadres supérieurs dudit ministère sur le programme de leadership pour la transformation de la santé en Afrique.

En 2015, l’OMS AFRO a créé un programme pour accompagner les États membres dans un processus de développement du leadership et de la gestion rapide et pratique. Ce programme est conçu pour les gestionnaires du système de santé des États membres pour améliorer leurs compétences et capacités en matière de gouvernance axée sur le travail d'équipe, fournir une analyse et une compréhension approfondies des styles et des capacités de leadership, afin qu’ils puissent élaborer des stratégies de programmes de santé publique, gérer et diriger ces programmes qui entraîneront une transformation positive de la santé publique.

Le Niger, avec l’appui technique et financier de l’OMS et de l’Union Européenne, a décidé de s’engager dans ce processus afin d’outiller ses cadres supérieurs et managers à conduire efficacement la mise en œuvre de sa politique nationale de santé et de son Plan de Développement Sanitaire et atteindre ainsi ses objectifs en matière de Couverture Sanitaire Universelle (CSU).

Selon l’Ambassadeure de l’Union Européenne au Niger, Son Excellence Dr Denisa-Elena IONETE « les derniers défis sanitaires qui ont affecté le système de santé au Niger, tels que la pandémie de COVID-19, ont une fois de plus illustré de manière parlante la nécessité non seulement d'une mise en œuvre plus efficace de la politique nationale de santé actuelle et notamment le Plan de Développement Sanitaire (PDS) mais aussi de définir des politiques, stratégies et plans futurs de qualité dans le secteur de la santé. Cela permettrait également d'atteindre les objectifs en matière de CSU au Niger. Il est donc d'une importance cruciale d'avoir une Formation des Managers et Cadres Supérieurs adéquate qui leur permette d'acquérir et de développer les compétences et capacités nécessaires à ceux qui occupent des fonctions de responsabilité afin de contribuer à la transformation positive de la santé publique au Niger. » Tout en louant l’Excellence du partenariat OMS/UE et Etat du Niger, Dr Denisa-Elena IONETE souligne que ce programme est l'une des nombreuses collaborations entre l'UE et l'OMS, entre autres sur le COVID-19 et la résilience du système de santé au Niger.

Selon la représentante de l’OMS au Niger, Dr Anya BLANCHE, « les soins de santé sont en train de changer fondamentalement et nous vivons un moment critique dans le paysage sanitaire mondial et régional où nos populations attendent plus que jamais du secteur de la santé surtout dans ce contexte de pandémie qui exige une réponse de l'ensemble de la société. La pandémie de la COVID-19 et la réponse mondiale ont influencé et accéléré les changements dans l'environnement de la santé qui nous obligent à repenser les méthodes traditionnelles de prestations des soins de santé - cloisonnés et statiques - pour de nouveaux modèles capables de mieux anticiper les besoins de santé des populations. Pour réussir à évoluer dans ce contexte, il est nécessaire de recourir à un leadership transformationnel qui donne aux autres les moyens et la motivation nécessaires de travailler plus efficacement et avoir le sens de la mission ».

« D’autres défis de taille doivent aussi être relevés comme la mise en œuvre de la directive gouvernementale sur les transferts des compétences de l’Etat aux collectivités territoriales car les ODD doivent être déclinés et mis en œuvre jusqu’au niveau local ; ou encore la question relative au renforcement des capacités de l’administration publique pour sensiblement améliorer l’absorption des ressources » dixit le représentant de la Coordonnatrice du Système des Nations Unies, Attaher MAIGA.

Enfin, le Secrétaire général du Ministère de la Santé Publique, de la Population et des Affaires Sociales, Dr Ranaou ABACHE en lançant ce programme a exhorté l’ensemble des participants à l’assiduité et à un engagement sans faille à suivre tout le processus de renforcement des capacités sur le programme de leadership pour la transformation de la santé indispensable pour une gestion et coordination efficaces et à la performance du système de santé nigérien.

OMS Niger

Aminata KONE

Consultante en communication

+227 96 80 05 13

koneam@who.int

Délégation de l’Union Européenne

Moctar MAMANE SANI ABANDE

Chargé de Presse et communication adjoint

+227 90 38 38 36

Moctar.MAMANE-SANI-ABANDE@eeas.europa.eu