Bulletin humanitaire Niger, Mai - Juin 2017

Report
from UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
Published on 30 Jun 2017

FAITS SAILLANTS

  • 1.8 millions de personnes sont en insécurité alimentaire.

  • Plus de la moitié des cas attendus de MAS admis en début de Pic.

  • 26 décès enregistrés suite aux inondations.

  • 1 446 cas suspects d’hépatite E et 38 décès enregistrés.

Période de soudure : la situation alimentaire reste préoccupante

Environ 1 800 000 personnes auront besoin d’une assistance alimentaire de juin à septembre

La seconde rencontre technique du Dispositif National de Prévention et de Gestion des Crises alimentaires1 a procédé à la réévaluation des zones moyennement ou extrêmement vulnérables à l’insécurité alimentaire en les portant à 193 contre 180, soit une augmentation de 13 zones par rapport à l’évaluation de décembre 2016.

Ainsi, la population vulnérable ayant besoin d’une assistance alimentaire pendant la soudure (juin à septembre), a été réévaluée à 1.800.000 personnes dont 370.000 personnes impactées par la Hausse des Prix des céréales.

Confrontée à d’importants déplacements de populations consécutifs à une crise sécuritaire et humanitaire, la région de Diffa recueille le plus grand nombre de personnes vulnérables à l’insécurité alimentaire, soit 408 000 personnes.

Au total, pour l’ensemble du pays, les autorités et les partenaires humanitaires prévoient d’assister 1. 250.000 personnes.

Les interventions se feront selon deux modalités (les vivres et le cash). L’Etat et ses partenaires devront mobiliser 54.614 tonnes de céréales pour l’assistance en vivres et plus de 5 132 610 000 FCFA, soit 8,905,200 USD pour l’assistance sous forme de cash inconditionnel.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs:

To learn more about OCHA's activities, please visit http://unocha.org/.