Niger + 1 more

A Bosso, les effets et les défis de la stratégie hors camp

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

Dans la région de Diffa, il n’existe pas de camp pour les populations ayant fui les violences dans le nord du Nigeria. Dans l’analyse du contexte et de la réponse qu’apporte l’UNHCR, cette situation est souvent relevée par les medias. La question qu’ils soulèvent est comment porter assistance aux personnes déplacées si elles ne sont pas regroupées. Dans la pensée globale qui dit UNHCR dit camps de réfugiés.

Installer un camp est une des options qui se présentent pour appuyer les réfugiés. Elle a ses avantages et ses inconvénients. La stratégie hors camp en est une autre. Elle rend difficile la mise en place opérationnelle et logistique des interventions mais permet de ne pas inhiber les initiatives individuelles et les arrangements communautaires tout comme elle favorise, dès la phase d’urgence, l’intégration socio-économique des réfugiés. La ville de Bosso située à quelques pas du Nigéria et du Lac Tchad en est un exemple intéressant.