Niger

4000 tonnes d'engrais pour booster la production du riz au Niger

Source
Posted
Originally published
Origin
View original
NIAMEY, 19 novembre 2008 - Madani M. Tall, le Directeur des Opérations pour le Niger, la Côte d'Ivoire, la Mauritanie, le Togo et le Benin, a effectué une visite à Niamey du 5 au 8 novembre 2008 au cours de laquelle il a assisté à la cérémonie de réception de 4000 tonnes d'engrais destinés à accroître la production rizicole au Niger.

Ce don fait partie des prestations prévues dans le cadre du Projet d'urgence d'appui à la sécurité alimentaire pour lequel un montant de 7 millions de dollars (3 milliards 80 millions de F.CFA) avait été approuvé en août dernier.

Ces engrais seront vendus par les coopératives de production de riz pour éviter toute spéculation, et les recettes ainsi recueillies seront reversées au Fonds de sécurité alimentaire du Dispositif national de Prévention et de Gestion des crises alimentaires.

Assistaient également à la cérémonie, le ministre nigérien du Développement agricole Maman Moussa, et le Représentant de la Banque mondiale au Niger, Ousmane Diagana.

En outre Madani M. Tall, avant son départ, a eu successivement un entretien avec le Président Tandja Mamadou et le Premier ministre Seyni Oumarou.

MM. Tall et Diagana se sont aussi entretenus avec les différents chefs d'équipe de projets du bureau du pays sur l'état d'avancement des projets et programmes financés par la Banque mondiale. Par la suite, des séances de travail ont été tenues avec les ministres de l'Economie et des Finances, du Développement agricole, de l'Equipement, avec des membres de la Commission des Finances de l'Assemblée nationale, ainsi qu'avec le directeur général de la Société nigérienne d'Electricité. Une rencontre qui a porté essentiellement sur le devenir de cette société et l'approvisionnement du pays en électricité, compte tenu de nouveaux défis en matière d'accès aux ressources énergétiques et de l'évolution de la situation économique.

Les entretiens avec le ministre des finances ont porté sur les réformes en cours et à considérer, en prélude, la prochaine opération d'appui budgétaire (DPL3) qui se focalisera notamment sur les conditions d'amélioration du climat des affaires.

Tirant le bilan de son séjour au Niger, Madani M. Tall s'est dit globalement satisfait de l'état d'évolution du portefeuille de la Banque mondiale et s'est félicité de la détermination des autorités nigériennes au plus haut niveau à ériger la bonne gouvernance et la transparence en principes de gestion et de poursuivre avec fermeté la lutte contre la corruption.

L'approbation au cours de l'année 2008 de nouveaux projets-notamment le Programme d'Action Communautaire phase 2, le Projet de Développement des Infrastructures Locales (PEDIL), le Projet d'Appui au programme du Secteur des Transport (PAPST), et le Projet d'urgence d'appui à la sécurité alimentaire-, et la préparation du Programme d'Exportation des Produits Agro Pastoraux (PRODEX), ont été mutuellement perçues comme un élargissement et le renforcement du portefeuille qui démontre à l'évidence de la vitalité de la coopération entre la Banque mondiale et le Gouvernement du Niger.