Mozambique

France: Assistance aux populations du Mozambique: 06 Mar 2000

Source
Posted
Originally published
PORTE-HELICOPTERES JEANNE D'ARC

lundi 6 mars 2000

Les hélicoptères du GEAOM poursuivent leurs missions d'acheminement de frêt humanitaire à partir de Palmeira pour les Puma et de Chibuto pour les Gazelle et Alouette III.

Ils ont transporté près de 20 tonnes de frêt (vivres, couvertures et médicaments), ravitaillant plusieurs villages encore isolés qui ont ainsi reçu leur première assistance depuis le début des inondations.

Sur l'aéroport de Maputo, une équipe de 60 marins de la Jeannne d'Arc et du Georges Leygues ont effectué des opérations de chargement de matériel et de vivres, notamment dans le transall de l'armée de l'Air, en partance pour Beira.

dimanche 5 mars 2000

Les hélicoptères de la Jeanne d'Arc sont intervenus dans les secteurs de Palmeira et Chibuto, à 180km de la capitale du Mozambique, Maputo.

Les Puma du détachement de l'Armée de Terre (DETALAT) ont effectué des missions de transport de frêt humanitaire entre Palmeira et les villages situés dans la région. Les Alouette III Marine et les Gazelle ont de leur côté réalisé des missions de recherche de personnes en difficulté et de reconnaissance, ainsi que du transport de frêt léger.

Les marins de la Jeanne d'Arc ont par ailleurs assuré le déchargement de 40 tonnes de frêt humanitaire d'un avion affrêté par le ministère français des Affaires Etrangères.

samedi 4 mars 2000

A 12h00 heure locale, trois hélicoptères du Groupe Ecole d'Application des Officiers de Marine (GEAOM) composé du porte-hélicoptères Jeanne d'Arc et de la frégate Georges Leygues se sont posés sur l'aéroport international de Maputo pour participer aux opérations de secours aux populations du Mozambique.

Un premier vol de reconnaissance de sur une zone inondée est effectué.

Les opérations de secours, actuellement coordonnées sur place par les forces armées sud-africaines ont confié aux hélicoptères français une zone de travail avec dans l'immédiat les missions suivantes :

- Opérations de sauvetage de personnes isolées dans la région de Chiputo pour les Alouette III de la 22S qui disposent d'un treuil.

- Opérations de reconnaissance de zone pour les Gazelle du détachement de l'aviation légère de l'Armée de Terre (DETALAT) de la Jeanne d'Arc.

- Opérations de transport de vivres et de frêt divers pour les deux Puma du DETALAT à partir de l'aéroport de Palmeira o=F9 se posent les avions gros porteur qui acheminent le frêt humanitaire.

A 17h00, arrivée de la Jeanne d'Arc et du Georges Leygues, qui servent de base logistique aux hélicoptères français.

vendredi 3 mars 2000

Dans le cadre de l'intervention humanitaire décidée par la France pour venir en aide au Mozambique sinistré par des inondations catastrophiques, le groupe naval composé du porte-hélicoptères Jeanne d'Arc et de la frégate Georges Leygues, parti le 1er mars du Cap, s'est dérouté pour faire une route rapide vers le port de Maputo au large duquel il devrait mouiller le samedi 4 mars en fin de journée. Les moyens embarqués à bord seront en mesure d'intervenir pour porter assistance aux populations à partir du dimanche 5 mars.

Une équipe médicale composée de médecins et d'infirmiers ainsi que deux hélicoptères de transport Puma de l'Aviation Légère de l'Armée de Terre (ALAT) seront détachés auprès de l'organisation chargée des secours.

La Jeanne d'Arc doit se rendre ensuite à Antsiranana pour une autre mission humanitaire liée aux conséquences du passage du cyclone "Eline" sur Madagascar.

Lors de sa précédente campagne, la Jeanne d'Arc avait aussi participé à une mission humanitaire, en novembre 1998, lors de la mission française Cormoran d'aide aux populations d'Amérique centrale victime de l'ouragan Mitch.