Morocco

Maroc - Rapport national sur les enfants non scolarisés

Format
Analysis
Sources
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

Préface

Alors que le Maroc poursuit sa voie vers un développement économique et social soutenu par le biais de réformes et de chantiers structurants, la protection de l’enfance et la garantie du droit à l’éducation se retrouvent de plus en plus au centre de préoccupations majeures quant au développement social et économique du pays.
Le rapport sur l’exclusion scolaire est par ailleurs lancé au moment où le pays connait des changements constitutionnels sans précédent renforçant le processus démocratique, ceci à la fin d’une décennie de réformes marquée par la mise en place de chantiers ambitieux dans le cadre du développement du secteur éducatif dont notamment le parachèvement du programme important mené dans le cadre du Plan d’Urgence depuis 2009.

Le présent rapport représente un effort national de collaboration en vue d’entamer un processus de consolidation de l’information nationale et de mettre à disposition des acteurs nationaux une base de connaissances et une approche concertée de l’exclusion scolaire. Il se veut un document technique prospectif destiné à mettre en place une plateforme commune afin d’aider à l’orientation du débat autour du champ d’éducation au Maroc. Il consolide les efforts des divers acteurs nationaux visant à produire de l’information objective, pertinente et utile développant davantage la connaissance et le suivi du processus, bien avancé, de la généralisation de la scolarité fondamentale.

Le rapport réaffirme la nécessité de renforcer la place de l’inclusion scolaire au rang des priorités des programmes nationaux de développement tout en tenant compte de la multi-dimensionnalité de la problématique de l’exclusion scolaire au Maroc. Il souligne les efforts importants menés par l’ensemble des acteurs nationaux, notamment ceux du secteur de l’enseignement scolaire, et place la question de la protection de l’enfance au centre des préoccupations nationales en matière d’accès à l’éducation, de qualification et plus particulièrement de scolarisation.

Le rapport se veut une prospection des différentes difficultés prééminentes compromettant l’efficacité des mesures mises en place nationalement et visant l’atteinte de la scolarité obligatoire. Il réitère la nécessité de placer la lutte contre les facteurs systémiques liés au système éducatif et des facteurs structurels émanant de la vulnérabilité sociale et économique, au centre des politiques de développement du champ éducatif en particulier et social en général. De plus, le rapport explore les voies les plus adéquates pouvant orienter les politiques nationales vers davantage de progrès en matière de garantie du droit à l’éducation et la protection de l’enfance.

Rahma Borqia
Directrice Générale de Instance Nationale d’Evaluation
Conseil Supérieur de l’Education de la formation et de la Recherche Scientifique

Regina De Dominicis
Représentante de l’UNICEF au Maroc