Morocco

Le Royaume du Maroc et l’Union européenne ont lancé le Programme « Pour une approche globale de la gouvernance de la migration et de la mobilité de main-d’œuvre en Afrique du Nord (THAMM) » au Maroc

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Le Ministère du Travail et de l’Insertion Professionnelle, en collaboration avec le Ministère des Affaires Etrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains Résidant à l’Étranger, a lancé, le mercredi 14 octobre 2020 à Rabat, le programme « Pour une approche globale de la gouvernance des migrations et de la mobilité de main d’œuvre en Afrique du Nord (THAMM) » mis en œuvre en partenariat avec les Agences d’exécution l’Organisation internationale du Travail (OIT), l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), la Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) et l’Agence belge de développement Enabel.

Le programme, financé par l’Union européenne et le Ministère Fédéral Allemand de la Coopération Économique et du Développement (BMZ), est conçu comme un programme sous régional. Il vise à favoriser pour les pays d’Afrique du Nord des possibilités de migration et de mobilité de la main-d’œuvre sûres, ordonnées et régulières, mutuellement bénéfiques à travers la mise en place de schémas de mobilité avec certains pays de l’Union européenne. Le programme s’appuiera sur les normes et cadres internationaux existants pour promouvoir une migration équitable de la main-d’œuvre et des systèmes de recrutement éthiques et équitables.

La cérémonie de lancement officiel de haut niveau a ainsi offert une visibilité nationale au programme et a renforcé les synergies entre les différents acteurs impliqués sur la thématique des migrations et de la mobilité de main d’œuvre depuis et vers le Maroc.

« Un tel programme est une grande opportunité pour garantir une meilleure gestion de la migration de la main d’œuvre à partir de la valorisation des compétences nationales et en mettant en exergue le rôle stratégique joué par de tels partenariats dans le cadre de la coopération Nord-Sud et Sud-Sud, celle-ci constituant une pierre angulaire des programmes internationaux conjoints », a déclaré le Ministre du Travail et de l’Insertion Professionnelle.

Garantir aux travailleuses et travailleurs migrant-e-s le respect de leurs droits et des possibilités de formation et de qualification au Maroc est l’une des priorités de ce programme qui « veillera à améliorer l’employabilité des jeunes marocain-e-s dans les secteurs qui ne sont pas sous tension et à développer les compétences professionnelles des jeunes diplômés au Maroc en répondant aux demandes du marché local, et ce, en mobilisant les entreprises. », a fait part M. Philip Mikos, Ministre conseiller à la Délégation de l’Union européenne au Maroc.

De même, durant son intervention, Mme Ana Fonseca, Cheffe de mission de l’OIM Maroc, a souligné l’importance de construire des partenariats de mobilité des compétences :" le programme THAMM permettra de façon concrète de mettre en place des mécanismes efficients et une coopération entre les pays pour l'identification et la reconnaissance des compétences ainsi que l'implication des acteurs notamment le secteur privé".

Les représentants des autorités marocaines, de l’Union européenne, des Agences d’exécution du programme, des ambassades et des organismes partenaires du programme ont participé au lancement enrichissant ainsi les échanges en apportant des messages clés sur les migrations de main-d’œuvre et la mobilité des travailleurs.

International Organization for Migration
Copyright © IOM. All rights reserved.