Mauritania + 1 more

Transfère de cash comme réponse socioéconomique à la COVID-19 et à l’inondation à Bassikounou

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

La pandémie de la COVID-19 dans la région de Bassikounou abritant les réfugiés maliens est survenue dans un contexte de diminution de l’assistance et a eu un impact majeur sur les réfugiés et la population locale du fait du ralentissement des activités économiques résultant des restrictions de la libre circulation des personnes et des biens imposées dans le cadre des mesures barrières (limitations des déplacements non nécessaires, fermetures des frontières, etc.).

En plus, au cours du mois d’aout 2020, une forte inondation a sinistré les populations hôtes de Bassikounou aggravant ainsi leur vulnérabilité, où des centaines de maisons ont été détruits et plus de 6,000 ménages ont été forcés de fuir leurs maisons. À la suite de ce désastre, le Wali de Hodh Chargui a fourni des transferts financiers aux ménages sinistrés et a appelé les organisations internationales à appuyer les efforts de récupération.

Le HCR, en réponse à ces deux situations graves, a accordé une assistance socioéconomique à travers la modalité cash aux petits entrepreneurs du camp et une allocation aux ménages les plus vulnérables au sein de la population hôte sinistrés par l’inondation et qui n’ont pas pu bénéficier de l’appui fourni par le Wali.

Le HCR a fourni à chaque ménage l'équivalent en cash de deux mois de ration alimentaire complète. Le montant (environ 700 MRU par personne) était accordé en fonction de la taille de son ménage avec un plafond de six personnes par ménage.

Au total, 1,594 ménages soit 6,891 réfugiés et 500 ménages sinistrés des populations hôtes de Bassikounou ont bénéficié de cette assistance réponse socioéconomique à la COVID-19 et à l’inondation. Le HCR a distribué 9,288,800 MRU soit 251,797 USD. Les distributions ont pris place du 23 au 29 novembre 2020 à travers la Banque El Amana.

Cette assistance est complètement alignée avec l’approche de mettre la communauté hôte au centre des interventions de la communauté internationale dans la région de Hodh Chargui pour préserver la cohésion sociale dans la région, et améliorer la résilience des réfugiés du camp actif dans les activités génératrices de revenu. En cette période de pandémie, l’aide à ces petits entrepreneurs est un élément clé pour la poursuite des activités économique dans le camp de Mbera.