Mauritania

Mauritanie : Mise à jour du suivi à distance - Des perspectives d’une soudure pastorale plus longue sont attendues, Octobre 2021

Format
Situation Report
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

MESSAGES CLÉS

  • Le retard de semis des cultures de saison résultant du démarrage tardif de l’hivernage ainsi que l’impact des longues séquences sèches entraînent des conséquences significatives sur la production agropastorale et les perspectives de revenu pour les ménages pauvres, notamment dans les zones agropastorale (MR07) et les zones de cultures (MR09) (cf. Figure 1).

  • Fortement dépendante de la pluviométrie la situation pastorale a été très affectée par le déficit pluviométrique et les longues séquences sèches. En effet, toutes les zones de moyens d’existence du Nord et du Nord-Ouest connaissent des déficits de pluie modérés à sévère comparés à la normale et cela a négativement affecté le développement des pâturages. 78% des stations météorologiques suivis sont déficitaires par rapport à l’année dernière et 53% par rapport à la normale (1991-2020), selon le Groupe Technique Spécialisé (GTS), septembre 2021.

  • Avec les niveaux des rendements agricoles en dessous de la moyenne d’une année normale, la baisse des revenus en lien avec la morosité de l’économie et les perspectives en-dessous de la moyenne pour les productions de saison sèche, les éleveurs et les ménages pauvres devront faire face à une période de soudure agro-pastorale (avril - octobre) longue et rude.