Mauritanie Mise à jour sur la sécurité alimentaire - Février 2013

Report
from Famine Early Warning System Network
Published on 27 Feb 2013 View Original

Une insécurité alimentaire saisonnière minime pour la plupart de la population

MESSAGES CLÉS

  • Dans la plupart des zones de mode d’existence, la disponibilité alimentaire est bonne dû à une production céréalière locale meilleure qu’une année moyenne, la reprise des flux internes et maliens avec intensité dans la zone de cultures pluviales, des importations commerciales régulières, les revenus saisonniers normaux, et la continuité des boutiques de solidarité.

  • Toutefois, dans la zone d’oueds et oasis, où la mauvaise pluviométrie annuelle a entrainé une importante baisse des superficies exploitables et des revenus qui en découlaient, on estime que 5 000 ménages pauvres agricoles sont déjà en situation de Stress (IPC Phase 2).

  • Pour le moment, le conflit malien n’affecte les flux commerciaux et humains entre les deux pays que dans la moughataa de Bassikounou, où plus de 13, 000 maliens sont venus se refugier depuis mi-janvier. Partout ailleurs, les commerçants maliens et les céréaliers mauritaniens continuent d’alimenter les marchés mauritaniens des zones de cultures pluviales et agropastorales.